Nous commençons notre nouvelle rubrique voyager en famille par cette question que se pose beaucoup de parents vadrouilleurs :

« En voyage, est-ce qu’on part avec la poussette ou le porte-bébé ? »

Nous sommes persuadés que la réponse dépend de chaque situation et des habitudes de chaque famille. Néanmoins notre retour d’expérience pourra peut-être éviter à des parents porteurs, comme nous, d’acheter une poussette avant de partir, et pourquoi pas de donner envie à d’autres de se lancer.

Notre petite fille a un an et avant notre premier grand voyage à trois, en Arménie et Géorgie, alors qu’elle avait 7 mois, nous nous sommes demandés comment l’emmener avec nous. Bien plus que choisir un moyen de transport, c’est imaginer comment on fait faire la sieste à son bébé en voyage et comment on respecte son rythme et ses besoins, tout en profitant de ce que l’on a toujours aimé, flâner partout au gré de nos envies.

Nous avons l’habitude de porter mini-baroudeuse depuis sa naissance (en écharpe jusqu’à 4-5 mois puis de plus en plus en porte bébé préformé) : un spectacle de théâtre à 15 jours, une balade nocturne pour profiter de la fête des Lumières du 8 décembre à Lyon à 1 mois, une chasse au trésor dans les campagnes françaises de l’Allier à 4 mois, une balade en raquettes sur la neige à 5 mois, un week-end à la mer à 6 mois… Ainsi, alors que nous n’avions jamais utilisé de poussette, nous avons choisi d’acheter une poussette canne avant ce grand départ à trois pour partir l’esprit tranquille et pouvoir sereinement manger le soir dehors, et profiter du mariage à Erevan où nous étions invités.

Au final nous avons transporté une poussette de 5 kg (MacLaren Sport qui s’incline, achetée sur le Bon coin) que nous n’avons pas pu embarquer dans l’avion (dans les aéroports où des poussettes sont disponibles, il faut déposer sa poussette aux objets encombrants afin qu’elle soit placée en soute) et que nous avons utilisée trois fois en quinze jours de voyage et avons même dû la faire emballer au retour pour 8 euros à l’aéroport de Erevan.

Après vous avoir planter le décor, voici notre comparatif :

Le match

Poussette VS écharpe de portage VS porte bébé

Avec ou sans la poussette en voyage ?

Pas vraiment besoin de présenter « la poussette ». Tout le monde sait à quoi elle ressemble même si la variété des modèles et l’inventivité des fabriquants a du faire tourner la tête à plus d’un d’autre vous. Après avoir longuement hésité, nous avions fait le choix d’investir dans une poussette canne légère qui s’inclinait pour que mini-baroudeuse puisse s’y endormir quand nous allions la coucher dedans. Inutile de dire que nous n’avions pas pris le cosy avec nous, tout à fait incompatible avec un voyage baroudeur, quoi que certains puissent être amenés y réfléchir si on devait choisir entre une poussette et un cosy quand on voit la qualité des sièges auto disponibles dans certains pays mais ceci est une autre question.

  • Souvent plus encombrante que pratique
  • Nécessite d’emporter selon le climat des vêtements supplémentaires pour le bébé installé dans la poussette (manteaux, pulls, polaire pour la poussette…)
  • Quand on ne connaît pas l’endroit où l’on va, comme c’est souvent le cas en voyage, son utilisation est parfois périlleuse. En ville dans les transports en commun, sur les routes sans trottoirs, en tout terrain à la montagne, sur le sable de votre destination paradisiaque, au pied d’un escalier à perte de vue… Pas facile de surmonter ces nombreux obstacles quotidiens en voyage à moins d’avoir une poussette 4×4 mais il vous faudra également prendre un semi-remorque pour la transporter !
  • Pas toujours confortable quand bébé n’a pas l’habitude de la poussette (par exemple mini-baroudeuse n’a pas réussi s’endormir dedans plus d’une demi-heure sur les trois soirs où nous l’avons utilisée en Arménie).

Porter bébé en voyage ?

Quels intérêts et pourquoi nous portons mini-baroudeuse en voyage (et au quotidien) :

  • Nous permet de voyager léger, les mains libres. Pas besoin d’emmener divers vêtements chauds pour être sûrs que mini-baroudeuse n’est pas froid puisque nous sommes l’un contre l’autre en tee-shirt, réchauffés par la chaleur humaine et rajoutons une polaire pour deux par dessus si besoin !
  • Permet à mini-baroudeuse de découvrir le monde à hauteur d’homme.
  • Nous restons connectés avec notre bébé pour répondre à ses besoins (faim, sommeil, peur, envie de câlins ou de calme…). Par exemple, quand elle veut se couper de trop de stimulations environnantes (lumières, bruits, animations et mouvements)  il lui suffit d’enfouir sa tête contre nous voire de s’assoupir un peu. Nous savons précocement avant que sa faim soit intenable et de devoir s’arrêter en urgence que l’on doit faire une pause pour le ravitaillement (pas besoin de regarder sa montre en voyage même avec un bébé).
  • Nous protégeons bébé des curieux si besoin. Les arméniens par exemple adorent les enfants et essayaient de prendre mini-baroudeuse dans leurs bras et de la bisouiller. Blottie contre contre nous, il était plus facile de ne pas les tenter ou de décliner la demande sans froisser personne.
  • Mini baroudeuse s’endort quand elle veut où que nous soyons.
  • C’est la garantie de pouvoir aller où l’on veut et n’importe où !
Dans le desert entre deux grottes près du monastère de David Gareja entre la Georgie et l'Azerbaijan

Dans le desert entre deux grottes près du monastère de David Gareja entre la Georgie et l’Azerbaijan

L’écharpe de portage ?

Une écharpe de portage est une grande pièce de tissus de différentes longueurs adaptée au portage des enfants de 0 à 2-3-4 ans. Nous avons porté mini-baroudeuse à l’aide d’une écharpe en sergé croisé (quelque fois avec un sling) de sa naissance à ses 6 mois pour passer de plus en plus au porte-bébé. Nous n’avions pas emmené d’écharpe avec nous lors de notre premier grand voyage avec mini-baroudeuse qui avait 7 mois puisque nous avions déjà une poussette et un porte bébé. Nous voulions tout faire tenir dans 1 grand sac à dos et 2 petits sacs à dos y compris nos tenues pour le mariage.

Avantages

  • Indispensable pour porter son bébé avant 4-5 mois en toute sécurité.
  • Plusieurs nouages pour porter devant, dans le dos ou sur la hanche avec de multiples choix de tissus, de couleurs et de réglages pour un ajustement précis avec de l’entrainement !
  • Elle peut avoir de multiples emplois (couverture, plaid, protège soleil, ceinture ventrale pour installer bébé sur une chaise sans siège nomade ou éventuellement allaiter discrètement).

Inconvénients

  • Une écharpe de portage est assez volumineuse selon la nature du tissus et sa longueur.
  • Installation parfois peu pratique en voyage : dans la rue, quand il pleut, quand il faut enlever régulièrement son bébé (le changer de position généralement toutes les 2 heures environ selon ses envies et la chaleur, prendre l’avion, monter en voiture, changer de porteur…).

 

Portage dos en écharpe lors d'une chasse au trésor dans l'Allier

Portage dos en écharpe lors d’une chasse au trésor dans l’Allier

Porte bébé préformé (type Manduca, Ergobaby, Buzzidil, etc…) ?

Les portes-bébé préformés sont de grandes poches ou tabliers souples qui s’attachent en un clic avec des sangles et permettent de porter son enfant devant ou dans le dos à partir de 6 mois en général, dans une position physiologique assise-accroupie .

Avantages

  • Peu encombrant, peut même rester sur le porteur (voir même sous un sac à dos) quand bébé n’est pas dedans.
  • L’air circule plus qu’avec une écharpe de portage, et en adaptant l’habillement et l’hydratation, la chaleur n’a pas été un problème pour nous même avec 30-35° dans le dessert en Géorgie.
  • Installation facile et rapide devant ou dans le dos, selon la préférence des protagonistes et le moment de la journée :

Devant pour converser avec mini-baroudeuse, derrière en rando car le dos de maman préfère maintenant largement avec les 9 kg de notre mini-baroudeuse, devant pour porter un sac à dos en plus, dans le dos pendant que nous mangeons au resto ou ailleurs pour une plus grande liberté de mouvements.

  • En voiture, en installant mini-baroudeuse après s’être attaché soi-même, nous nous sentions un minimum sécurisé dans les pays où l’on ne dispose pas de siège auto, même si cela ne le remplace absolument pas.
  • Dans le dos, pas possible d’installer mini-baroudeuse assez haute pour qu’elle puisse voir par dessus notre épaule.

Inconvénients

  • Ne peut être réellement utilisé qu’à partir de 4-5 mois.
  • Dans le dos, bébé est moins haut qu’avec une écharpe ou un porte bébé rigide.

Dans le dos de maman pour ne rien rater !

Dans le dos de maman pour ne rien rater !

Porte-bébé rigide dorsal dit porte-bébé de randonnée ?

Ce sont les porte-bébé rigides avec armatures, de plus en plus légers néanmoins, que vous trouvez dans les magasins de sport.

Avantages

  • Certains parents préfèrent le confort sur les épaules et le dos mais nous remarquons que peu de maman peuvent porter puisque le poids du matériel et celui du bébé en position droite qui tire vers le bas et non enroulé contre le porteur, ont un effet plus lourd pour celui qui porte. Lorsque nous avons testé (on nous avait prêté un Deuter Kid Comfort 1) nous avons constaté un moins bon ressenti de confort en portant.
  • Pour le confort de bébé, s’utilise après l’acquisition complète de la position assise (plutôt entre 9 et 11 mois) car le dos n’est pas solidement maintenu. Le réglage est parfois compliqué, nécessitant une adaptation et des ajustements sur plusieurs jours pour que l’enfant ne  balance pas à chaque pas et que le porteur soit bien.
  • Encombrant du fait de sa rigidité. Augmente largement le volume de vos bagages si vous le prenez en plus.

Inconvénients

  • Bébé est placé plus haut que dans un porte bébé préformé.
  • Bébé n’est pas en contact direct avec le dos du porteur ce qui n’entraine pas de de mélange de transpiration !

Porte-bébé préformé ou porte-bébé dorsal rigide ?

Porte-bébé préformé ou porte-bébé dorsal rigide ?

Notre choix :

Nous n’emmenons plus la poussette, nous utilisons maintenant deux porte-bébés un Buzidill et un Manduca (merci à Kadolis de nous avoir envoyé un Manduca pour notre test, nous pouvons vous recommander de les suivre car ils font souvent des ventes privés intéressantes !). Nous trouvons qu’avec le tablier ajustable en un zip du Manduca, mini-baroudeuse peut sortir plus facilement les bras et participer entièrement à nos découvertes quand il est raccourcit et dormir tranquillement quand il est allongé.

Rencontre avec les piranhas !

Rencontre avec les piranhas !

Nico se sent légèrement mieux avec le Buzzidil et Aude apprécie la sangle abdominale bien rembourrée du Manduca très confortable pour porter dans le dos. Le choix du modèle dépend donc des goûts, de l’âge de l’enfant mais aussi du ressenti de chacun selon sa morphologie. Pour faire le meilleur choix nous vous conseillons donc de tester.

Pour nous, porter en voyage c’est la liberté de voyager où l’on veut et sereinement avec son bébé !

Ascension du Puy de Sancy en Auvergne

Ascension du Puy de Sancy en Auvergne

Porter un enfant en toute sécurite

Porter un enfant en toute sécurite

Recette pour un itinéraire tour du monde à moins de 2000€
Article précédent

Recette pour un itinéraire tour du monde à moins de 2000€

Article suivant

10 objets pratiques pour voyager avec un bébé de moins d’un an

21 Commentaires

  1. 24 novembre 2014 à 16 h 33 min — Répondre

    Interessant, nous avions emmené notre grand qui avait 1 an en Suède, et avions pris le porte bébé Deuter et une poussette canne McLaren, la plus légère du marché à l’époque qui est passé dans l’avion sans soucis.
    Alors ce n’était pas hyper confortable pour lui, cependant, il aurait été impossible avec nos gros sacs à dos de faire autrement. L’écharpe c’est mort, on l’a pas mal porté quand il était jeune, mais à partir de 6/8 mois (de mémoire), il ne voulait plus rester dedans et donc poussette ou porte bébé « rigide » étaient parfaits. Après, la poussette c’est bien en ville, le porte bébé c’est plus gênant – et fatiguant -, maintenant dès qu’on va dans des coins accidentés le porte-bébé reprend ses droits. En tout cas c’est une logistique à bien prévoir 🙂

    • 30 novembre 2014 à 18 h 37 min — Répondre

      Merci pour ce témoignage qui confirme bien que chacun trouve ce qui lui convient le mieux. Ce qu’on aime particulièrement avec le porte-bébé c’est justement qu’il y a peu de « logistique » ; nous n’avons pas besoin de nous demander avant chaque ballade ou « sortie » en voyage si on prend la poussette, le porte-bébé rando ou l’autre porte-bébé… car avec notre porte-bébé préformé (ex : Buzzidil ou Manduca) nous nous adaptons à toutes les situations !

  2. 24 novembre 2014 à 16 h 39 min — Répondre

    Bonjour la famille… Vous allez rire (ou pas)… on est justement en train de repenser une refonte du blog avec intégration d’une rubrique « voyager avec son enfant »… C’est dans l’ordre des choses, non?!!! Sinon, rapport à votre article, de notre côté, on n’a jamais réussi à porter en écharpe (JPMBB) ou plutôt, nous n’avons jamais eu la patience d’apprendre à faire les noeuds!! Nous sommes en revanche les heureux propriétaires d’un manduca depuis peu, et c’est excellent!! On adore, et bébé aussi!
    Bonne continuation à vous trois!

    • 30 novembre 2014 à 18 h 47 min — Répondre

      Bonjour ! Ravis de pouvoir bientôt s’inspirer aussi de vos trucs pour voyager en famille !
      Pour ce qui est des écharpes de portage, c’est sûr qu’il est très difficile d’apprendre les noeuds et de prendre confiance tout seuls dans son coin. Nous conseillons très très vivement de participer à un atelier avec une monitrice (ou un moniteur) de portage : premièrement on peut essayer plusieurs écharpes avant de s’en procurer une (de notre côté nous avions eu un moins bon ressenti avec la JPMBB) et surtout de se lancer en toute sécurité et confort … C’est vraiment un investissement qui vaut le coût !!

  3. kristell
    25 novembre 2014 à 12 h 24 min — Répondre

    super article, et intéressant ! nous avons voyagé avec bébé les premiers mois mais bcp en poussette car nous pensions que son dos était mieux tenu et je trouvais que sa tête balançais bcp en portage.. maintenant qu’ elle est plus grande (bientôt 6 mois) nous avons testé l’écharpe de portage bien pratique (merci encore pr ce beau cadeau!) et nous nous équipons ce Noel d’un ergobaby qui fera surement notre bonheur pr nos sorties neige de cet hiver et les prochains voyages de printemps !
    on a hâte de lire la suite de vos aventures en famille !
    bisous les amis !

    • 30 novembre 2014 à 18 h 53 min — Répondre

      Oui pas toujours facile quand on habite au bout du monde de la France ! Mais que de bonnes vacances passés cet été avec notre halte chez vous.

      Echarpe de portage et porte bébé c’est quand même des bonnes idées de cadeaux de naissance et de noël, n’est-ce pas ?

      Bisous à vous trois

  4. 26 novembre 2014 à 13 h 18 min — Répondre

    Bienvenue dans le monde des parents voyageurs ! 😉

    Merci pour ce comparatif respectueux des attentes de chacun. Une petite remarque sur le portage en randonnée : dans la mesure du possible, le portage dans le dos est préférable, car la plupart du temps si vous chutez ce sera vers l’avant.

    Bons voyages ! 🙂

    • 30 novembre 2014 à 18 h 58 min — Répondre

      Merci pour cette très bonne remarque. J’en profite pour dire également qu’il ne faut pas négliger ses chaussures quand on porte en rando…

  5. 26 novembre 2014 à 20 h 18 min — Répondre

    Vous parlez à une convaincue du portage. La poussette n’est pas mon amie (j’en parle dans un de mes articles sur le matériel à emporter quand on part en voyage avec un bébé). J’ai porté Sacha en écharpe et en porte-bébé préformé. Ayant voyagé souvent seule avec lui quand il était tout petit, je préférais le porter sur le ventre et mon sac sur le dos. Je ne prenais pas l’écharpe. Trop encombrante. Quand il devient plus grand et qu’il ne sait pas encore marcher sur de longues distances, cela devient plus compliqué en raison du poids. C’est pour cette raison que j’avais pris une poussette pour notre tour de Belgique en train et je l’ai amèrement regretté. J’ai vécu de grands moments de solitude et d’énervements avec cette poussette ! Maintenant, je le porte ou je le force à marcher quand je n’y arrive plus (il a 3 ans aussi). En ce qui concerne le porte-bébé de randonnée, c’est beaucoup trop lourd et inconfortable pour moi.

  6. 27 novembre 2014 à 16 h 05 min — Répondre

    Pour ma part, ne j’ai jamais vraiment voyagé avec mon fils. C’est un choix personnel sans doute, mais je trouve un peu contraignant de voyager avec un enfant en bas âge, que ce soit pour la nourriture, le change, la poussette, etc. Mais je compte bien me rattraper dès qu’il aura 4-5 ans 🙂

  7. 29 novembre 2014 à 11 h 25 min — Répondre

    Inconditionnels du portage, nous avons déjà quasiment banni la poussette de notre mode de transport au quotidien. On a donc usé du babybjorn, écharpe, sarung… pour nos 3 loulous, pour leur plus grand plaisir et celui des porteurs.
    En voyage, nous préférons l’écharpe de portage, même mieux le sarung indonésien qui permet de ne pas surcharger le sac et d’avoir la tête blonde près de soi. Par contre, passé 2 ans, et pour de longues sorties (Rando, visites…) nous avons opté pour le porte bébé de rando Deuter. C’est certes plus encombrant, mais cela permet d’avoir un peu de volume de transport et de mettre le petit marcheur en herbe sur le dos dès qu’il fatigue.
    D’ailleurs, nous pensons le prendre l’année prochaine pour notre tour du monde en famille, le petit dernier qui aura 2 ans devrait apprécier. Seule contrainte, va falloir optimiser le sac à dos, seul sac pour toute la famille hormis un petit sac pour le plus grand (10 ans).

  8. 2 décembre 2014 à 19 h 21 min — Répondre

    Bonjour Bonjour,

    Je ne sais pas si vous vous souvenez de nous, nous nous étions rencontrés au premier apéro voyageur sur Lyon et à l’époque notre blog de voyageur s’appelait allolemonde.net (petit oubli du paiement du renouvellement de notre hébergeur et voilà qu’allolemonde a rendu l’âme).

    Bref…

    Cela tombe bien car une tite baroudeuse est également arrivée dans notre vie ! Je trouve ça marrant de constater que c’est un peu le sort de tous les tourdumondistes (ou du moins d’une bonne partie !). Et surtout qu’ils continuent de voyager avec les minis eux !

    Bisous et au plaisir de vous revoir !

    • 4 décembre 2014 à 10 h 02 min — Répondre

      Oh mais que oui on se rappel de vous ! On se fait un apéro quand vous voulez 😉

      Je crois que le voyage c’est un peu une drogue, quand on y a gouté on arrive plus à s’en passer… le recrutement de nouvelles têtes dans les troupes de tourdumondistes est obligatoire si ils veulent se développer 😉
      Et aujourd’hui, il faut parier sur les jeunes recrues pour assurer l’avenir. Il est donc naturel de voir les anciens tourdumondistes se voir épauler par des mini-baroudeurs pour continuer à consommer leur drogue dans de bonnes conditions. Et puis ces petites têtes ont un réseau impressionnant autour du monde. Notre mini-baroudeuse semblait connaître tout le monde en Arménie, sourire par là, un blabla par là, une invitation ici… enfin bon ca fait pas rigoler et ca va être très marrant dans la année à venir de partager nos voyages avec elle…

  9. 5 décembre 2014 à 7 h 26 min — Répondre

    Je suis comme vous plutôt portage que poussette que j’ai abandonné pour chacun de mes enfants jsuet 2 mois après qu’ils sachent marcher! Mais c’est l’avantage d’avoir des enfants avec un grand écart d’âge, toujours un seul enfant qui court partout à surveiller! Moi j’ai eu l’écharpe, le sac à dos porte-bébé Little Life Ultralight pour le Papa, le Boba 3G pour moi et maintenant nous avons encore le Boba Air qui tient et se replie sur lui-même dans une toute petite poche et c’est le top pour mon Mini Voyageur de 3 ans qui veut marcher la plupart du temps mais qui n’avance pas assez vite. Je parle de tous ces produits sur mon site!

    • 17 décembre 2014 à 9 h 56 min — Répondre

      Merci pour ce témoignage… C’est clair que c’est super pratique d’avoir un porte bébé dans le sac à dos pour quand mini-baroudeuse ne veut plus marcher ! On note l’idée du Boba Air qu’on ne connait pas encore.

  10. 17 décembre 2014 à 19 h 19 min — Répondre

    Quel comparatif intéressant ! Je ne suis pas (encore) concernée, mais je crois que d’instinct, j’aurai opté pour le porte bébé, vu mon désamour des poussettes (j’ai galéré cet été en tant que nourrice de deux bébés, avec une monstruosité de trois tonnes, qui ne passe même pas sur les trottoirs de Tokyo, bref). Ça m’intéresse bien de découvrir d’autres formes de porte bébé, car celui que j’avais tenté d’utiliser était super lourd et inconfortable. Je vois qu’il y a bien plus de choix en réalité :). Merci aussi de montrer qu’on peut voyager avec bébé !

  11. 17 décembre 2014 à 19 h 25 min — Répondre

    Chouette, on va découvrir les aventures d’une nouvelle famille!! 🙂
    Chez nous, un peu de poussette, mais c’est pas leur truc, il préfère le tricycle avec la canne a la maison… J’ai porté en écharpe le premier, mais je ne trouvais pas ça très confortable… Alors le second a eu un babybjorn, mais des 6 mois, il était boudiné dedans… Donc je suis une grande adepte du sac de portage! Le même deuter! Je faisais du trekking avant, alors finalement porter 15 kg, je connais 😉 le plus dur etant quand il faut aussi porter le grand dans les bras!! Heureusement, il aime marcher (il a pas trop le choix en fait… 😉 )

  12. 19 mai 2015 à 12 h 55 min — Répondre

    Porte bébé bien sûr 🙂
    Je trouve que c’est beaucoup plus pratique ! Surtout pour les promenades en foret ou autre… 🙂

  13. Noélie
    23 novembre 2015 à 14 h 15 min — Répondre

    J’adore, bien évidemment ! 😉

  14. 25 février 2016 à 12 h 18 min — Répondre

    la première fois que nous sommes partis avec notre fille aînée, nous avons pris la poussette de la trio living, truc énorme et lourd : l’horreur. Heureusement nous avions le porte-bébé boba sinon on aurait rien pu faire. Au retour de vacances nous avons acheté une poussette canne qui s’allonge, la moins chère du marché : et depuis on fait poussette et boba. En ville, la poussette c’est cool quand même. Et puis maintenant elles sont 2, donc quand les 2 font la gréve de la marche, on a des solutions 😉

    • 26 février 2016 à 8 h 09 min — Répondre

      On va voir ! Mais pour l’instant, on est pas encore adepte de la poussette ! Elle est chez les grands-parents et il n’a pas bougé depuis son premier et dernier voyage en Arménie il y a deux ans 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *