Entre Orient et Occident, Palerme est une ville étonnante.  Depuis son origine, elle fut à la croisée des chemins des civilisations : Phéniciens, Grecs, Romains, Arabes, Normands, Autrichiens et Espagnoles y accostèrent pour y laisser leurs traces. Cette superposition de culture dont elle s’est imprégnée a marqué ses mœurs et son architecture, la rendant unique et participant au charme fascinant de cette ville aux milles contrastes. Ainsi aux côtés de magnifiques églises et palais s’élèvent des immeubles délabrés et des ruelles sombres où les étales des marchés nous rappelle les souks africains.

Lors d’un court week-end en mai dernier, nous avons eu la chance de découvrir cette ville et nous vous proposons un petit parcours de visite pour vous inspirer avant de flâner et partir à la rencontre des siciliens.

Vue de Palerme depuis la colline de Monreale

Vue de Palerme depuis la colline de Monreale

Palerme via ses ruelles et marchés

A l’aube, débuter la journée en voguant à pied dans la vielle ville à la découverte des marchés typiques.  Le marché de la Vucciria est certainement le plus célèbre mais le Mercato Ballaro situé dans le quartier historique de l’Albergheria, le plus pauvre de Palerme est très intéressant et vous transportera en Afrique du Nord.

Pour les plus courageux, vous pouvez vous essayer au triporteur sorte de tuk tuk Thaïlandais pour découvrir la ville. Cependant c’est à vos risques et périls : vous risquez en effet de tomber amoureux de ce mode de déplacement et courir acheter un billet d’avion pour Bangkok dès votre retour de Sicile !

Au milieu des immeubles en piteux états, vous tomberez nez à nez avec des palais majestueux et églises centenaires. Perdez-vous dans ses ruelles pour vous laissez surprendre…

Au coeur des marchés de Palerme

Au coeur des marchés de Palerme

Manger sur le pouce à Palerme

Manger sur le pouce à Palerme

Tuk-tuk Sicilien

Tuk-tuk Sicilien

Palerme à travers son patrimoine architectural et religieux

On ne peut pas venir à Palerme sans se rendre au Palais des normands et la piazza Pretoria, le centre du quartier historique de la ville.

Pour les amateurs d’église, la chapelle Palatine au sein du palais des normands est renversante et mérite les 6 euros de l’entrée.  Mélange subtil d’influences arabes et normandes, vous pourrez admirer de superbes fresques byzantines.

A quelques kilomètres de Palerme, Monreale, située sur les pentes du Monte Caputo, surplombe Palerme et offre une vue panoramique de la ville (bus 369 au départ de Piazza Indipendenza, compter 30 minutes). Ce petit village abrite l’un des joyaux de l’architecture normande le plus réussie de cette époque, la cathédrale de Monreale, à ne manquer sous aucun prétexte.

Il y a de nombreux autres bijoux alors n’ayez pas peur de vous perdre dans les ruelles de la ville pour découvrir par exemple au détour d’une ruelle la cathédrale de Palerme dont l’architecture est à l’image de son histoire, basilique au temps des romains, puis transformée en mosquée par les arabes afin d’être métamorphosée en cathédrale par les normands.

Cathédrale de Palerme

Cathédrale de Palerme

Chapelle Palatine

Chapelle Palatine

La cathédrale de Monreale

La cathédrale de Monreale

Palerme à travers son histoire

Il est possible de faire un saut dans le temps en visitant le Couvent des Capucins (ticket d’entrée 3euros, la visite est assez rapide). Ce lieu n’est pas célèbre pour son architecture, ni pour ses fresques ou son hospitalité mais pour ses catacombes : Âmes sensibles s’abstenir ! Ces catacombes renferment près de 8000 momies exposées le long des murs divisées en plusieurs galeries thématiques : Hommes, Femmes, Vierges, Enfants, Prêtres, Moines et Professionnels. Visite assez dérangeante mais très intéressante, qui vous fera voyager à travers les âges et essayer de faire parler ces siciliens mystérieux du passé.

Le dérangeant couvent des Capucins

Le dérangeant couvent des Capucins

Palerme ses plages de sable fin

Pour se remettre de ses émotions, rien de telle qu’une petite sortie à la plage. Il n’y a pas de plage de sable fin dans Palerme même. Il faut se rendre à Mondello à une dizaine de kilomètres du centre ville (bus numéro 806, tous les vingt minutes, 1€30 le ticket au départ de la place Politeama) pour pouvoir se prélasser sur une superbe plage de sable aux eaux turquoise. Mondello est très touristique mais pas encore dénaturée comme la Côte d’Azur. Vous pourrez y déguster de succulentes glaces qui sont d’après les siciliens les meilleurs glaces du monde !

Petit port de Mondello

Petit port de Mondello

Granité artisanal sur la plage de Mondello

Granité artisanal sur la plage de Mondello

Farniente sur la plage de Mondello

Farniente sur la plage de Mondello

Ne pas repartir d’Italie sans son expresso et son granité

Et que ne serait un séjour en Italie sans son expresso ou un granité rafraichissant dans un des cafés que vous croiserez en ville à toutes heures de la journée. Nous n’avons pas été particulièrement conquis par les célèbres cannolis (pâtisserie sicilienne) mais les gouter après un copieux repas n’était peut-être pas une excellente idée !

Après cette longue journée, nous vous invitons à voir un spectacle de marionnettes traditionnelles à l’Opera dei pupi. Ce spectacle prend ses racines dans la chanson de geste français du moyen-âge. Aujourd’hui inscrit au patrimoine immatériel de l’UNESCO, ce spectacle met les chevaliers aux prises avec les Sarrazins et des créatures de légende, dragon, centaure, mages et démons… Et même si les dialogues sont en italiens (on comprend l’histoire dans sa globalité), c’est absolument génial et super dynamique. Un spectacle de Guignol à la sicilienne.

Spectacle de marionnettes traditionnelles à l’Opera dei pupi

Spectacle de marionnettes traditionnelles à l’Opera dei pupi

Et pour clôturer cette journée rendez-vous piazza Rivoluzione pour boire une bière dans la rue et faire la fête jusqu’au bout de la nuit…

Si vous êtes seul, le proprio de l’auberge de jeunesse Ai Quattro Canti vous accueillera avec toute sa bonne humeur et vous donnera tous ses bons plans pour découvrir la ville comme un local.

Recherches qui ont permis de trouver cet article : palerme

Prolongation du grand concours de l’été sur A-contresens
Article précédent

Enfin... les résultats du concours voyage A-contresens

Eloge du Slow Travel
Article suivant

Voyager autrement sur la voie du slow travel

19 Commentaires

  1. Vito Ragusa
    11 octobre 2013 à 9 h 36 min — Répondre

    Bonjour,

    Tout d’abord je voudrais vous féliciter pour votre article sur Palerme, étant d’origine sicilienne je connais bien cette ville et cela me donne l’envie d’y retourner bientôt…
    Juste une petite précision concernant les tuk-tuk siciliens. En réalité ces engins sont Italens et s’appelent APE ce qui veut dire en français Guêpes, ils sont fabriqués par la firme Piaggio qui a revendus les droits de fabrication en Asie. En Inde on les appellent Rickshaw et en Thailande Tuk-tuk….
    Voili voilou.

    • 12 octobre 2013 à 12 h 37 min — Répondre

      Merci pour le compliment, il nous va droit au coeur.

      Et merci pour ce complément d’information, nous ne savions pas, nous pourrons le ressortir la prochaine fois qu’on en croise un 😉

  2. 15 octobre 2013 à 7 h 10 min — Répondre

    Pour avoir vécu dans cette ville magnifique, ne manquez pas le Ballaro et la Vucciria qui sont les deux plus grands marchés de rue de Palerme et qui sont vraiment typiques ! Si vous avez l’estomac solide il y a aussi quelques spécialités qu’on ne trouve qu’à Palerme comme le panino ca meusa ou le stigghiole ! Souvenirs… 😉

  3. 15 octobre 2013 à 13 h 35 min — Répondre

    Quelle belle journée ça a du être !

  4. 19 novembre 2013 à 14 h 17 min — Répondre

    Je suis déjà allée plusieurs fois en Sicile : j’adore, et pourtant je n’ai pas encore tout vu (Palerme, par exemple !).

    La première fois, j’y suis allée pour rejoindre un voilier de plaisance, après avoir pris le temps de découvrir Catania, Syracusa et Noto ; nous avons longé la côte Sud d’Est en Ouest, pour rallier ensuite la Sardaigne.
    Et la seconde, nous avons retrouvé des amis qui habitent du côté de Taormina et avons passé une semaine magnifique : j’en suis tombée amoureuse de la Sicile ! : http://www.unsacsurledos.com/les-10-raisons-daimer-la-sicile/
    Et normalement, j’y retourne au printemps prochain, découvrir les célèbres îles Eoles.

    Merci pour la découverte de Palerme, des images qui me permettent de voir le bout de l’île et surtout de me faire une idée de ce à quoi ressemble la plus grosse ville de l’île.

    Je vois que vous garder un souvenir mitigé des cannoli. Il ne me tentaient pas trop à l’allure, mes nos amis siciliens avaient insistés pour qu’on les goutte (impossible de dire non 😉 !) : et j’ai été agréablement surprise, c’est plutôt léger en fait.
    Et les granizados ! J’adore celui aux amandes ! J’ai aussi eu un coup de cœur pour la gastronomie sicilienne, et lui ai consacré un article … A raison d’une glace par jour, c’était la moindre des choses ! 😉

    • 30 novembre 2013 à 13 h 51 min — Répondre

      Ohhhh oui les granizados ! Au p’tit déj avec un expresso c’est top !

      Nous avons également hâtes de retourner visiter la Sicile car nous n’avons eu l’occasion de visiter que Palerme pendant quelques jour (à l’occasion d’un déplacement professionnel).

      On va aller voir ton article, merci.

  5. milano
    19 novembre 2013 à 17 h 21 min — Répondre

    je retourne à Palerme ce printemps et lire des blogs me fait voyager avec un peu d’avance.
    Si vous décidez de voir ou revoir Palerme n’oublier pas non plus les catacombes des capucins.
    C’est morbide mais ça vaut le coup d’oeil!

    • 30 novembre 2013 à 9 h 32 min — Répondre

      Quel est la différence avec le Couvent des Capucins ?

  6. Annu d'Anne
    28 novembre 2013 à 16 h 11 min — Répondre

    Je suis allé deux fois en italie mais j’ai raté palerme , et je peansais que je n’avais pas raté grand chose jusqu’au moment ou je suis tombé sur cet article , dommage.

    • 30 novembre 2013 à 9 h 23 min — Répondre

      Ne dîtes pas aux Siciliens que vous allez en Italie, c’est un peu comme les corses ! Mais oui Palerme nous a beaucoup plue !

  7. 10 mars 2014 à 13 h 40 min — Répondre

    Je suis allé à Palerme en février.
    La ville est agréable mais certaines rues sont plutôt délabrées 🙁

    Le coin de la cathédrale est sympa et le jardin à proximité est super agréable

    • 1 avril 2014 à 8 h 15 min — Répondre

      Oui ca fait un peu Afrique dans certaines rues ! mais c’est aussi ce qui en fait son charme.

  8. 30 mars 2014 à 13 h 50 min — Répondre

    J’ai passe 2 jours à Palerme en Février dernier. Dommage je ne connaissais pas le le Couvent des Capucins.Par contre j’ai été déçu du Palais des Normands : c’est petit, il y a beaucoup d’endroits fermés à la visite.

  9. 8 avril 2014 à 15 h 19 min — Répondre

    Palerme, quelle belle ville!

  10. 30 juillet 2014 à 12 h 50 min — Répondre

    Je pars en Sicile Dimanche pour 3 semaines. Nous allons séjourner à Monreale. J’ai vraiment hâte d’y être. En fait c’est la terre de mes ancêtres et c’est la première fois que je vais y aller. Il me tarde. Ton article me conforte et me fait si envie. Merci

  11. dav
    21 juin 2016 à 15 h 42 min — Répondre

    bonjour
    juste une petite question combien faut il prévoir comme budget pour 1 semaine entre juin out ?
    la vie est elle cher ( restaurant, clubs de nuit, marché, location voiture,appartement ) ?

    merci pour cette article et vos future réponse.

  12. Julie
    25 mai 2017 à 8 h 04 min — Répondre

    Nous sommes tombés par hasard sur le jardin botanique de palerme: Giardino Garibaldi sur la piazza marina en nous dirigeant vers la cala du port de palerme. C’est un petit bijou! Nous avons découvert des ficus macrophylla gigantesques et splendides! Une vraie curiosité de la nature! Ces arbres ont des racines aériennes qui reliées au sol deviennent des troncs supports aux branches pour que l’arbre se développe encore et encore…pour devenir géant!
    à ne surtout pas rater c’est vraiment extraordinaire. (Pour voir les images tapez ficus macrophylla palerme, c’est le plus gros arbre d’Europe)
    Le marché de Ballaro nous a beaucoup plu tout comme Quattro canto ou les innombrables petites places trouvées ca et la au détour des ruelles si tipyques avec les balcons fleuris ou couverts de linge!
    Nous avons par contre été un peu déçu par La Chapelle palatine… 10€ pour une si courte visite…. un peu cher pour ce que c’est à notre goût…
    Nous partons aujourd’hui pour mondello…!
    Avez vous quelques conseils? Ou autres petits trésors à découvrir sur palerme et alentours car nous n’avons rien de prévu pour demain… merci;)
    Tres beau blog!!!
    Julie et Pierre

    • 20 juin 2017 à 6 h 58 min — Répondre

      Bonjour Julie,

      Désolé, je n’avais pas vu votre commentaire.
      Qu’avez-vous fait finalement autour de Palerme ?

      Nico

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *