Il n’a jamais été aussi facile de voyager tout en restant connecté avec ses proches. Alors qu’il y a quelques années, partir à l’autre bout de la planète pendant plusieurs mois impliquait de se couper de « son monde », aujourd’hui même à des milliers de kilomètres on a parfois l’impression, avec l’aide des nouvelles technologies accessibles aux quatre coins du globe, d’y être encore un peu et de ne rien manquer ou presque.

A l’époque de nos parents, partir en tour du monde était une aventure folle. Réserver une chambre d’hôtel à distance faisait déjà partie du périple. Il fallait appeler à l’étranger (quand c’était possible) ou envoyer un fax pour faire une réservation dans un hôtel, tout en priant pour que ce soit le bon et que l’on n’ait pas de mauvaises surprises à l’arrivée. A cette époque, il n’existait pas encore internet et les multiples sites de comparateur de vols ou sites d’avis d’hébergements. Alors ne parlons pas des moyens pour rester en contact avec sa famille et ses amis qui était réservés à une population ayant les moyens de se payer des communications téléphoniques à des tarifs exorbitant. Il restait alors la carte postale, le fax ou le télégramme pour les plus pressés mais même ces derniers n’était pas toujours très abordable. Le prix d’un timbre pour l’international pouvait parfois atteindre le prix impensable d’un mois de salaire dans certains pays du monde.

De nos jours, il est courant de partir plusieurs mois à l’étranger que ce soit pour un stage, un travail ou un voyage comme nous l’avons fait lors de notre tour du monde. Nous faisons partie de cette génération connectée et un voyage au long cours était pour nous une occasion de se déconnecter du monde, cependant nos proches sont souvent en attente de nouvelles.

« Comment faire pour communiquer avec ceux qui restent quand on est en voyage ? »

Pour donner des nouvelles et en recevoir il existe plusieurs typologies d’outils que nous allons tenter de vous présenter.

Les solutions de communication en différé

Nous appelons ainsi cette première sélection d’outils car ils permettent de déverser une information compilée et planifiée, c’est à dire que c’est vous qui choisissez quand vous la donnée, sous quelle forme et qu’elle perdure. Dans cette catégorie nous classons plusieurs outils que vous utilisez certainement déjà :

Les réseaux sociaux

Facebook ou Google+ sont de bons outils pour envoyer des clins d’œil à ses proches : son humeur, une anecdote, une photo, une vidéo… La puissance de ces outils résulte dans le fait que vous pouvez envoyer des nouvelles quand vous avez le temps et vous choisissez vos destinataires (amis restreints ou fans).

Les plus :

  • Vous écrivez quand voulez
  • Vous diffusez l’information à plusieurs personnes en même temps
  • Vous pouvez les relire plus tard et vous en servir comme carnet de bord
  • Vous pouvez envoyer très facilement du contenu multimédia

Les moins :

  • Votre grand mère ne sera peut être pas comment y accéder et n’aura donc aucune nouvelle de vous pendant le voyage
  • Il faut parfois se motiver car cela demande un peu de temps (parfois beaucoup)
  • Ces outils peuvent être bloqués dans certains pays comme la Chine ou le Vietnam par exemple
  • Vous prenez le risque de passer plus de temps avec vos réseaux sociaux qu’avec les habitants des pays que vous traversez !
Mais comment s'y retrouver dans la jungle des réseaux sociaux ?

Mais comment s’y retrouver dans la jungle des réseaux sociaux ?

Les mails et la newsletter

Plus conventionnel et privé, le mail permet de tenir au courant ses proches que l’on va bien dans le meilleur des mondes ou pas. Il est possible d’envoyer des nouvelles à plusieurs personnes en même temps et d’y joindre des photos (plus difficilement des vidéos car les boites mails sont souvent limitées à quelques méga octets). Pour les plus geek d’entres-vous, vous pouvez passer par le biais d’un gestionnaire de mailing list pour gérer les personnes à qui vous souhaitez envoyer vos newsletters. L’intérêt d’utiliser ce genre d’outil est de planifier les envoies et de connaitre les lecteurs qui ont ouverts vos emails (très pratique pour ensuite faire des reproches à vos amis qui ne vous ont pas suivi durant votre voyage !).

Les plus :

  • Maîtrise totale des destinataires
  • Vos amis peuvent réagir en privé facilement sans que la terre entière soit au courant
  • Vous pouvez utiliser un gestionnaire de mailing list

Les moins :

  • Il faut préparer la liste des destinataires avant le voyage
  • Votre grand-mère peut avoir une adresse email mais en a souvent oublié le mot de passe
  • Et au mieux si elle le retrouve, elle ne saura pas toujours comment l’imprimer pour l’afficher sur son frigo pour le faire lire à ses copines !

Le blog

Un blog c’est un peu un journal personnel où vous allez poster des articles, photos, vidéos pour faire baver vos amis et leur montrer que vous êtes bien en vacances pendant que eux ils bossent dure ! Au début, nous n’étions pas vraiment partant pour créer un blog car nous ne voulions pas passer de temps sur l’ordinateur pendant notre voyage, mais plusieurs voyageurs rencontrés pendant la phase des préparatifs ont réussi à nous convaincre. Les arguments avancés étaient que le blog est un espace de communication fabuleux pour partager son voyage avec sa famille et ses amis (et les amis de nos amis, ce qui n’est pas possible avec les mails) et qu’il peut constituer de beaux souvenirs au retour en constituant dans un certain sens un carnet de voyage.

Tous ces arguments se sont avérés justes et nous avouons que l’on se prend vite au jeu du blogging en ajoutant parfois en plus de petits conseils à notre tour à la communauté des voyageurs qui nous avait bien aidée pour préparer notre voyage.

Les plus :

  • Les avantages des réseaux sociaux et de la newsletter
  • L’aspect carnet de bord et carnet de voyage avec sa mise en page soignée que l’on pourra rouvrir de temps en temps au retour pour se ressourcer
  • Vous pouvez laisser libre court à votre instinct créatif (d’écrivain, de photographe, de cinéaste, de dessinateur, etc…)
  • Vous continuerez à partager votre voyage au retour et rendrez service lorsqu’un  lecteur vous posera des questions sur une destination que vous avez visitée.

Les moins :

  • C’est incontestablement chronophage
  • Il faut apprivoiser l’outil utilisé au départ et se pencher un peu sur les aspects informatiques en cas de bugs (on vous recommande d’ailleurs d’utiliser WordPress si vous souhaitez créer votre blog)
  • C’est addictif ! danger !
  • Votre grand-mère va devoir s’acheter un ordinateur pour vous suivre !

Les cartes postales

Le moyen de communication le moins économique de cette catégorie mais l’un de ceux que l’on préfère. La carte postale a cette chose d’unique qui fait que l’on est certain de faire plaisir. Nous avons envoyé des cartes de tous pays que nous avons traversés et nous continuons de le faire lors de nos voyages. Qui n’est pas aux anges de trouver une carte du bout du monde entre ses sempiternelles factures qui s’entassent dans sa boite aux lettres ?

Les plus :

  • A moins qu’elle n’ait perdu ses lunettes, votre grand-mère devrait pouvoir lire, relire votre carte et l’afficher en trophée sur son frigo !
  • Vous êtes sûr de faire plaisir à votre destinataire avec cette pensée particulière

Les moins :

  • C’est un budget : cela nous a couté en moyenne 1 euro par carte envoyée tous les pays confondus
  • Vous aurez souvent du mal à trouver de jolies cartes postales (notre petite astuce était parfois d’imprimer nos propres photos en cours de route)
  • Les nouvelles envoyées sont généralement banales puisqu’il faut faire tenir son petit mot sur quelques centimètres ce qui laisse peu de place pour les anecdotes détaillées.
Chère mamie, on espère que tu vas bien, ...

Chère mamie, on espère que tu vas bien, …

Les solutions communication éphémères en temps réel

Dans cette autre catégorie nous y avons classé les outils qui nous permettent d’échanger en temps réel avec nos proches.

Les messageries instantanées

Le grand intérêt des logiciels de messagerie instantanée est de pouvoir échanger quelques mots rapidement avec ses proches au détour d’une connexion internet. Il suffit que la personne soit connectée en même temps que vous et vous pouvez lui parler. La plupart de ces outils permettent de lancer des conversations audio voir même vidéo si votre connexion est assez rapide (ce qui peut s’avérer compliqué en Asie voir même en Australie !).

Pour ne citer qu’eux, nous vous recommandons le chat intégré à la messagerie Gmail, le logiciel Skype ou le chat de Facebook.

Les plus :

  • Avoir de vraies conversations en temps réel avec ses proches
  • Vous n’aurez pas à préparer votre discours
  • Les « chats » fonctionnent même avec des connexions lentes

Les moins :

  • Il faut une connexion internet, ce qui est parfois difficile à trouver au fin fond du bush australien ou en Birmanie
  • Moins adapté si vous souhaitez envoyer du contenu multimédia
  • Il faut prendre en compte les fuseaux horaires
  • Difficile de croiser votre grand mère connectée sur ces outils !

Les logiciels de communication sur IP

Depuis quelques années on voit se démocratiser un nouveau mode de communication appelé la téléphonie sur IP. Sous ce terme un peu barbare se cache tout simplement la possibilité de téléphoner via internet (VOIP, voix sur IP). Le plus connu des logiciels est Skype, il vous permet de téléphoner à vos proches qui sont connectés au logiciel via leur ordinateur gratuitement, voire de les appeler directement sur leur téléphone moyennant quelques euros. Pour notre part nous avons utilisé Skype pour son mode vidéo et appelé nos proches directement sur leurs téléphones en utilisant notre abonnement Freebox qui fournit à ses abonnés un compte SIP. Ce compte SIP utilisé avec un logiciel (ou directement depuis un Smartphone sous Androïd par exemple) permet de téléphoner selon les tarifs en vigueur comme si vous appeliez de votre Freebox en France.

Les plus :

  • Vous pouvez appeler votre grand-mère directement sur son fixe !
  • Le coût est très faible voire nul la plupart du temps

Les moins :

  • Il faut prendre en compte le décalage horaire
  • Il faut une connexion internet qui tienne un minimum la route.
Petite séquence Skype à Buenos Aires

Petite séquence Skype à Buenos Aires

Le téléphone portable et le smartphone

La dernière solution est d’emmener son téléphone portable et d’acheter dans les pays où l’on passe une carte SIM locale. Cette solution est pratique pour communiquer avec des contacts dans le pays où l’on se trouve et vous permettra d’envoyer des SMS vers la France à moindre coût. Ne comptez cependant pas téléphoner à vos proches avec cette solution, les coûts de communication sont élevés. Par contre vous pouvez vous faire appeler par vos proches pour quelques centimes voir gratuitement (par exemple les appels vers les mobiles canadiens sont gratuits depuis une Freebox).

Un autre outil assez pratique pour envoyer des messages type SMS à ses proches est d’utiliser un logiciel de messagerie type Viber ou WhatsApp. Ces logiciels permettent d’envoyer des messages aux personnes possédant le logiciel. Le grand intérêt par rapport à Skype est que le message va s’afficher comme si l’utilisateur avait reçu un vrai SMS, inconvénient il faut avoir une connexion internet.

Les plus :

  • Vous pouvez être contacté en cas d’urgence
  • Vous n’avez pas besoin d’internet
  • Votre grand-mère peut vous envoyer des SMS si les touches de son téléphone sont assez grandes pour ses mains pleines d’arthrose !

Les moins :

  • Ce n’est pas gratuit
  • Si vous avez encore un patron, il peut vous contacter à tout moment (au moins avec les mails on peut toujours dire qu’on ne les a pas reçus !).
La prochaine fois on prend notre smartphone ou un téléphone incassable

La prochaine fois on prend notre smartphone ou un téléphone incassable

Et vous, comment restez-vous connecté avec vos proches pendant un long voyage ? Vous envoyez des pigeons voyageurs ? 

Moutons en Nouvelles-Zélande
Article précédent

Rencontre avec un animal imaginaire de Nouvelle-Zélande

Prolongation du grand concours de l’été sur A-contresens
Article suivant

Enfin... les résultats du concours voyage A-contresens

13 Commentaires

  1. 4 septembre 2013 à 8 h 43 min — Répondre

    Alors nous c’est simple on les utilise tous!! Surtout Skype et FB et peut etre un peu moins les cartes postales et les mails personnalises (on a deja 2 blogs ou on raconte toute notre vie, c’est deja pas mal!)

    C’est clair que recevoir des cartes postales, c’est trop cool et notre idee c’etait aussi d’en envoyer de chaque pays mais on a vite eu la flemme de le faire. Dommage, car ca doit etre des chouettes souvenirs quand on les voit sur le frigo de la famille, amis,….

    • 26 septembre 2013 à 10 h 10 min — Répondre

      Oui c’est souvent la corvée d’écrire les cartes postales mais on ne regrette jamais de l’avoir fait !

      • El-ouanes
        22 septembre 2015 à 11 h 20 min — Répondre

        Moi aussi, j’aime l’écriture sur les cartes postales , pour fait de bons souvenirs .. ^^

        • 21 octobre 2015 à 8 h 34 min — Répondre

          Ca permet de laisser notre marque sur les frigos de notre famille et nos amis 😉

  2. 2 novembre 2013 à 7 h 45 min — Répondre

    Perso je fais un bon gros mix de tout:

    – du facebook
    – du skype
    – des cartes postales parce que ça fait de bons souvenirs
    – du téléphone, une fois de temps à autre

    Cela dépend des situations, des personnes de la famille ou proche et de là où je suis.

  3. 7 décembre 2013 à 12 h 04 min — Répondre

    Personnellement nous utilisons surtout Skype que ce soit sur le téléphone portable ou sur le Pc également . On choisit toujours des hôtels avec wifi.
    Sinon on envoi aussi des cartes postales, pour la famille qui aime bien garder un souvenir de nos voyages!

  4. 8 mars 2014 à 6 h 06 min — Répondre

    J’utilise beaucoup Skype mais je suis un adepte des anciennes cartes postales, cela fait toujours un souvenir plus sympa qu’un email 🙂

  5. 19 juin 2014 à 13 h 50 min — Répondre

    est ce qu’on peut parler gratuitement sans connexion internet à ses amis? parce que je parle a un garçon qui me plait mais je pars pendant 2 semaines en angleterre donc j’aurai voulu avoir accès à une communication de ce genre… merci d’avance!

    • 1 juillet 2014 à 8 h 21 min — Répondre

      Il faut internet pour utiliser les applications citées.

  6. 19 juin 2014 à 13 h 52 min — Répondre

    ça coute cher whatsApp?

  7. El-ouanes
    22 septembre 2015 à 11 h 36 min — Répondre

    je parle a un (ami) ou une (amie) , J’utilise beaucoup Skype , des cartes postales parce que ça fait de bons souvenirs , du téléphone, une fois de temps à autre . =D

  8. Louna
    16 janvier 2017 à 16 h 40 min — Répondre

    J’ utilise beaucoup skype et snapchat

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *