Last updated on novembre 7th, 2014 at 05:15

Le lac Inlé est une des régions les plus charmantes de Birmanie. Sur le papier, le lac s’étend sur 22 kilomètres en longueur et 11 en largeur, mais en réalité il est difficile de distinguer la frontière entre le lac et les marécages.

Pêcheurs au petit matin sur le lac Inlé

Pêcheurs au petit matin sur le lac Inlé

Tout comme nous, plus d’un voyageur est resté plus longtemps que prévu dans la sympathique petite ville de Nyaung Shwe au bord du canal à quelques kilomètres de l’entrée du lac Inlé où les guesthouse sont accueillantes et proposent les meilleurs petits déjeuners de Birmanie et où de nombreuses options s’offrent aux voyageurs pour profiter des magnifiques paysages de la région :

Le bateau pour prendre la température du lac, des villages tout autour au mode de vie très particulier.

Les pêcheurs sont les seules au monde à pagayer avec une seule rame qu’ils manipulent avec une jambe.

Pécheur intha pagayant avec une jambe pour libérer ses deux mains

Pécheur intha pagayant avec une jambe pour libérer ses deux mains

Chacun des villages accueille une fois tous les cinq jours un marché où on peut trouver toutes sortes de denrées alimentaires, médicaments, cigares, goudron ou des produits d’artisanat (tissus en soie et coton pour les longyis, sacs shans portés par de nombreux birmans, etc…).

Marché dans le village de Tha Ley près de la paya Phaung Daw Oo

Marché dans le village de Tha Ley près de la paya Phaung Daw Oo

Les fermiers intha cultivent des fruits et des légumes, dans des immenses jardins flottants constitués de treillis de végétaux flottants et d’algues récupérées au fond du lac qu’ils recouvrent de terre et ensemencent de pieds de tomate notamment.

Jardin flottant du lac Inlé

Jardin flottant du lac Inlé

Récupération des algues et racines au fond du lac pour les jardins flottants

Récupération des algues et racines au fond du lac pour les jardins flottants

Fermier intha dans son potager flottant

Fermier intha dans son potager flottant

Les villages flottants accueillent les touristes dans leurs échoppes d’artisanat, bien trop surfaites à notre gout.

Boutiques de souvenirs flottantes sur le lac !

Boutiques de souvenirs flottantes sur le lac !

Le vélo pour observer les différents paysages d’Inlé entre lac et montagnes.

Traversée du canal avec les vélos sur un petit pont de fortune en bambou

Traversée du canal avec les vélos sur un petit pont de fortune en bambou

Comme les habitants, nous n'avons pas hésité à traverser le lac en vélo, avec Vincent un ancien tourdumondiste rencontré à Yangon

Comme les habitants, nous n’avons pas hésité à traverser le lac en vélo, avec Vincent un ancien tourdumondiste rencontré à Yangon

Plantation de canne à sucre à l'est du lac

Plantation de canne à sucre à l’est du lac

Usine de canne à sucre

Usine de canne à sucre

A pied pour rencontrer les habitants et les moines qui prient dans des grottes où se cachent des bouddhas.

Statue dorée de bouddha cachée dans une grotte

Statue dorée de bouddha cachée dans une grotte

Rencontre au détour d'un chemin en direction de la montagne

Rencontre au détour d’un chemin en direction de la montagne

Informations pratiques pour de futurs voyageurs :

Vous n’aurez aucun mal à trouver des informations sur la très prisée journée en bateau sur le lac Inlé (à partir de 15000 kyats pour louer une embarcation qui peut transporter jusqu’à 5 personnes pendant une journée).

Notre coup de cœur a été notre boucle à vélo en partant de Nyaungshwe et longer la rive ouest jusqu’au village de Kaung Daing où l’on a affrété un bateau pour traverser le lac (6000 kyats) et rejoindre le village de Maing Thauk, avant de revenir sur Nyaung Shwe à travers champs de cannes à sucre, monastères et même une exploitation vinicole (Red Mountain Estate Vineyards & Winery) dans la montagne.

Le soir ne manquez pas les petits barbecues des stands de rue pour déguster poissons du lac, brochettes de viande et de légumes.

Elocution de Aung San Suu Kyi pour la campagne des législatives partielles
Article précédent

A Kalaw au milieu des intimes foules birmanes

Paysanne shan revenant au village après une dure journée de travail
Article suivant

A la rencontre des Birmans dans les montagnes de Kyaukme

2 Commentaires

  1. Gérald
    12 avril 2012 à 11 h 24 min — Répondre

    Bien sympa tout ça! Vous êtes quand même en train de vivre une sacré aventure les enfants!

    • 19 avril 2012 à 13 h 00 min — Répondre

      Oui c’est vraiment top, on le recommande à tout le monde sans hésiter !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *