Last updated on février 8th, 2018 at 02:36

Drapeau de la Birmanie

Pays original et énigmatique, la Birmanie (Myanmar) est un mélange de toutes les civilisations asiatiques qui l’entourent tout en ayant sa propre culture. Encore extrêmement rurale, la découverte de la Birmanie a été pour nous une étape très surprenante de notre tour du monde, nous propulsant parfois un siècle dans le passé où nous imaginions la vie quotidienne à la campagne de nos arrières grands-parents, et très émouvante au contact de son peuple opprimé d’une grande hospitalité.

Depuis l’été 2011, la Birmanie connaît une transition politique sans précédent : libération de prisonniers politiques, signatures d’accords de cessez-le-feu entre le gouvernement et plusieurs groupes ethniques armés, élection au parlement de Aung San Suu Kyi et d’une quarantaine de membres du NLD (Ligue Nationale pour la Démocratie) lors des élections législatives partielles d’avril 2012. Lors de notre passage en Birmanie en mars 2012, nous avons assisté à un meeting de la Dame de Rangoun, « The Lady » comme ils l’appellent très respectueusement, et avons été très touché par l’espoir de ce peuple.

Le boom touristique que connaît le pays depuis un peu plus d’un an (+30% en 2011 avec environ 300 000 visiteurs) n’est rien à côté des 14 millions de touristes visitant la Thaïlande chaque année,  mais l’engouement ne fait que croitre depuis les élections et l’augmentation rapide du nombre de touristes pourrait engendrer des difficultés sociales, environnementales et organisationnelles. Ainsi l’heure n’est plus de savoir si il faut boycotter ou non le pays pour ne pas enrichir la junte, mais il est recommandé de bien s’informer avant d’entreprendre un voyage en Birmanie tant sur le plan politique que sur les conditions de visites qui pourraient évoluer rapidement (visas, zones à accès restreint ou contrôlé, change, capacité hôtelière).

Notre itinéraire de trois semaines en Birmanie

  • Yangon
  • Kalaw
  • Lac Inlé
  • Mandalay
  • Kyaukme
  • Bagan
  • Yangon

Nous avons gardé pour une prochaine fois le Rocher d’or et Mrauk U !

Nos coups de cœur

Trek dans les montagnes de Kyaukme

Trek dans les montagnes de Kyaukme

Lac Inlé

Lac Inlé

Les temples de Bagan

Les temples de Bagan

Nos bonnes adresses en Birmanie

Hébergements : Où dormir en Birmanie ?

Mingalar Inn à Nyaungshwe (la petite ville le long du canal à 5km de l’entrée du Lac Inlé) : une guesthouse tenue par une famille adorable servant le meilleur petit déjeuner du pays et offrant un jus de citron à tous ces hôtes présents dans l’après-midi. Vous y trouverez une grande variété de chambres (les doubles les moins chères coûtent 15 dollars et les plus confortables avec salle de bain et décoration en bamboo sont autour de 20) et même une salle de méditation !

Golden Kalaw Inn à Kalaw : une autre petite guesthouse familiale sympathique et vraiment bon marché. A côté, à la Golden Lily Guest House les chambres sont de meilleur rapport qualité prix avec une jolie terrasse mais il vous faudra supporter les guides de la maison peu scrupuleux qui vous proposeront leurs services avec insistance.

New Park Hotel à Nyaung U (Bagan) : une bonne adresse à deux pas de la « rue des restaurants » proposant différentes catégories de chambres à tous les prix.

Restaurants, cafés et bars : Où manger ? Où se ressourcer ?

Les stands de barbecues à Nyaungshwe : pour se régaler en mangeant du poisson fraîchement pêché dans le lac.

Inle Pancake Kingdom à Nyaungshwe (Lac Inlé) : une crêperie qui fera saliver tous les tourdumondistes en manque ! La fraise-chocolat est tout simplement un régal.

Le Lotus restaurant  à Nyaungswe : pour y déguster la spécialité du chef, un milk-shake avocat, banane, citron vert en rencontrant les guides de la famille recommandés par de nombreux voyageurs pour trekker (si vous voulez partir de Kalaw vous pouvez vous adresser à Ever Smile).

Le Wonderful tasty à Nyaung U (Bagan) : un des plus petits restaurants dans la rue Nyaung U’s Yarkinnthar Hotel Rd (surnommée Restaurant Raw) où l’on vous servira une cuisine locale très gouteuse.

Le Weather Spoon Bagan Restaurant : dans la rue principale de Nyaung U à droite en quittant Restaurant Raw, où les burgers sont exquis, le jeune propriétaire anglophone adorable et la connexion WIFI de loin la meilleure du pays !

Le restaurant de rue de chapatis à Kyaukme, ouvert uniquement le soir, à deux pas de la guesthouse A Yone Oo Guest House dans la rue principale.

Wonderfull Tasty à Bagan, chapati sur un stand népalais, chez l'habitant dans un village Shan près de Kalaw et barbecue dans les rues à Inlé

Wonderfull Tasty à Bagan, chapati sur un stand népalais, chez l’habitant dans un village Shan près de Kalaw et barbecue dans les rues à Inlé

Rencontres, loisirs et visites touristiques

Faire un trek dans les montagnes de Kyaukme au contact des populations, très loin des sentiers battus, accompagné de l’excellent guide Naing Naing. Un de nos moments les plus forts de notre voyage !

Partir à vélo autour et sur le Lac Inlé ! Des paysages singuliers et magnifiques.

Au village Myinkaba au pied des temples de Bagan, n’hésitez pas à suivre Win Myint Han (Jasmine Family), laqueur, qui vous racontera avec passion et vous montrera comment on maitrise cet art dans sa famille depuis plusieurs générations. Si vous êtes séduit, vous pourrez vous offrir un petit souvenir fait mains de qualité.

La Shwedagon à Yangon : cette pagode bouddhiste est un des édifices religieux le plus emblématique de la Birmanie. De jour comme de nuit, ce lieu est fascinant et il est particulièrement agréable de s’en imprégner et d’y flâner en observant le temps qui passe.

Nos conseils, trucs ou astuces pour réussir son voyage au Myanmar

Même si depuis plus d’un an, la junte militaire ne dirige plus le pays en tant que tel et probablement même après l’entrée au pouvoir législatif  en avril 2012 de quelques partisans de l’opposition, la Birmanie reste un des pays le plus corrompu au monde où le voyageur doit s’interroger sur les retombés économiques de ses dépenses dans le pays si il veut faire profiter la population de son passage. Lors de notre voyage en 22 jours nous estimons avoir mis dans les poches du gouvernement 160 euros soit 20% de nos dépenses sur place (taxe de 10% sur tous les achats, taxe d’aéroport, visas, quelques entrées des sites qu’on a payés, timbres, en évitant les trains et les vols intérieurs, les hôtels tenus par des partisans de la junte…).

Etablir son itinéraire n’est pas forcément très aisé en Birmanie car de nombreuses zones sont toujours interdites aux touristes par mesures de sécurité. Les transports terrestres ne sont pas toujours pratiques, très longs et parfois inexistants pour rejoindre certaines zones comme Mrauk U. Nous sommes donc restés autour des sites « classiques » pour notre premier voyage en Birmanie.  Notez bien que les touristes ne sont autorisés à rentrer sur le territoire que par un aéroport international c’est à dire via Yangoun (ou Mandalay depuis peu).

Une des particularités pratiques lors d’un voyage en Birmanie est que vous devez apporter avec vous tous l’argent en liquide dont vous aurez besoin. En effet, il n’y a pas de distributeurs automatiques de monnaie en Birmanie et ne comptez pas payer en carte bancaire. Pour compliquer encore un peu le tout, au moment de notre voyage (mars 2012) il n’y avait pas de taux de change officiel et ce dernier pouvait fortement fluctuer selon les jours, les heures, les villes, les endroits (marché noir, banques, hôtels, guesthouses) ainsi que la monnaie et les billets que vous changiez. Ainsi pour avoir le meilleur taux de change, nous devions échanger des billets de 100 USD qui doivent être neufs sans tâches ni pliures, à Yangon, dans un centre de change réunissant plusieurs banques : 99/103, Thein Byu Road, Botataung Township, Yangon. Pendant les horaires d’ouverture des banques, le Central Hotel (près du marché Bogyoke Aung San où se passe le marché noir du change) pratiquait également des bons taux. Avec des euros, les taux deviennent apparemment compétitifs depuis quelques temps. En cas de besoin, il est aussi possible d’échanger à Mandalay ou Inlé avec des taux encore corrects. Les tickets de bus, les achats dans la rue, et la nourriture se payent en kyats mais les hébergements et les entrées des sites se payent en dollars (USD) ; il ne faut donc pas tout changer. Pas d’inquiétude sur le fait d’avoir sur vous beaucoup d’argent ou des liasses de billet très épaisses, il y a très peu de risque de vols ou d’agressions en Birmanie envers les touristes. Vous constaterez d’ailleurs que de nombreux hommes birmans calent leur portefeuille dans leur dos avec leur longyi, en toute confiance !

Les nombreux bus longues distances sont en très bon état par rapport aux routes. Ils circulent souvent de nuit car les trajets sont très longs et les birmans ne peuvent pas se permettre de perdre une journée de travail pour voyager. Nous avons été très surpris la première fois par les arrivées très matinales (aux alentours de 4h) mais c’est affaire courante et nous avons toujours trouvé sans difficulté un pick-up, en suivant les locaux, pour rejoindre le centre ville, des gares routières parfois excentrées. Des taxis attendent aussi les voyageurs à ces heures matinales où l’on peut aisément rejoindre une guesthouse pour petit-déjeuner, y poser ses sacs voire finir sa nuit et prendre une douche dès que la chambre est libre.

Ici ou ailleurs en Birmanie

Ici ou ailleurs en Birmanie

Quelques chiffres

  • 135 groupes ethniques reconnus dans tous le pays
  • le revenu moyen d’un birman est d’environ 40 euros
  • 16 petits échantillons de parfums échangés contre une toile peinte avec du sable à Bagan
  • une dizaine de trajets entassés à l’arrière d’un pick-up
  • 500 secondes, c’est le temps qu’il faut pour afficher une page web dans un cyber-café
  • 1€ équivaut environ à 1000 kyats en mars 2012
  • Prix moyen en kyats ou USD :
    • Prix d’un plat dans une gargote de rue : 500-1000 kyats
    • Prix d’un plat dans un petit restaurant : 1500-2500  kyats
    • Prix d’une grande bouteille d’eau fraîche : 300 kyats
    • Prix d’un coca ou d’un jus de fruit : 800 kyats
    • Prix moyen d’une chambre double bon marché propre avec eau chaude : 14 USD, avec air conditionnée compter 19 USD. Petit déjeuner presque toujours inclus.
    • Prix du billet d’entrée pour les temples de Bagan : 10 USD

Notre budget voyage en Birmanie

Dépenses par jour pour deux personnes : 34€ sur une période de 22 jours en mars 2012.

Notre mode de voyage en Birmanie : Déplacements en bus pour les longs trajets, à pieds ou à vélo dans les villages ou petites villes, quelques fois en pick-up ou en taxis dans les villes. Hébergement dans des guesthouses bon marché en chambres doubles avec ventilateur (sans climatisation). En dehors des petits déjeuners souvent très copieux et inclus avec la nuit dans les guest-houses, nous prenions nos repas dans les gargotes et stands de rue et quelques fois dans des petits restaurants.

Répartition de nos dépenses en Birmanie

Répartition de nos dépenses en Birmanie

Estimer combien coûte un voyage en Birmanie sur la fiche budget du planificateur : Budget voyage en Birmanie

Formalités et santé avant de partir en Birmanie

Le visa est obligatoire pour les ressortissants français. Le visa touristique ouvre droit à un séjour de 28 jours. Il faut se le procurer avant d’arriver dans le pays car ce dernier n’est pas délivré à l’entrée du territoire. Il peut être demandé à l’ambassade du Myanmar à Paris ou par internet via une agence spécialisée comme Action-visa par exemple. A l’ambassade du Myanmar à Bangkok, il nous a couté 810 bath (soit 20 euros) en 48h ouvrables (1260 baths pour la formule rapide l’après-midi même soit 30 euros). Il semblerait qu’une procédure d’e-visa ait été mise en place récemment par le gouvernement.

Risque de transmission du paludisme toute l’année en dessous de 1000 mètres d’altitude sauf dans les principales zones urbaines de Yangon et Mandalay (source : Institut de Veille Sanitaire 2012).

Vaccinations à prévoir : mise à jour du vaccin contre la Diphtérie-Tétanos-Polio obligatoire en France, vaccination contre l’hépatite virale B recommandée, selon la durée de votre séjour et les conditions d’hygiènes la vaccination contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde, et dans certains cas très spécifiques la vaccination contre l’encéphalite japonaise seront nécessaires.

Lire, écouter, voir… depuis chez vous

De nombreux voyageurs, écrivains ou intellectuels ont choisi depuis de longues années de parler de la Birmanie et de l’oppression de son peuple afin de le soutenir en maintenant le monde entier informé. En répondant à l’appel d’Aung San Suu Kyi : « Usez de vos libertés pour promouvoir les nôtres », ils ont probablement contribué à l’évolution démocratique sans précédent que connait le pays aujourd’hui. Ne relâchons pas car le chemin vers la liberté est encore long…

Consulter le site de l’association française Info Birmanie qui fournit de nombreuses informations sur la situation politique, économique et sociale du pays.

Lire Résistances Pour une Birmanie Libre de Aung San Suu Kyi et Stéphane Hessel : fruit des échanges entre ASSK et S. Hessel, ce livre offre tous les repères pour comprendre la situation en Birmanie et la résistance de son peuple contre le despotisme.

Voir le web-documentaire corrosif de Gaël Bordier et Tristan Mendès France sur la dictature militaire en Birmanie : Happy World – Birmanie : La dictature de l’absurde.

Visionner The Lady de Luc Besson (2011), mettant en scène la biographie d’Aung San Suu Kyi, trop romanesque à notre goût mais qui peut toutefois constituer une introduction pour les récalcitrants des livres d’histoire.

De tous les guides de voyages sur la Birmanie que nous avons feuilletés, la dernière édition du Lonely Planet Birmanie (2017), nous semble le plus utile pour un voyage en individuel en Birmanie. Néanmoins les choses vont changer tellement vite en matière de tourisme qu’un guide actualisé régulièrement paraît indispensable (le Routard par exemple).

Lire absolument Chronique Birmane de Guy Delisle. Guy Delisle a suivi sa compagne durant 14 mois en Birmanie alors qu’elle y collaborait avec Médecins sans Frontières. Il raconte son expérience du pays, comment il a fini par apprivoiser son environnement, et petit à petit, comment il a découvert la réalité politique, sanitaire et sociale de ce pays dominé par une junte militaire, soutenue elle-même par de puissants groupes industriels.

Et bien d’autres encore…

Nos autres articles sur la Birmanie

Recherches qui ont permis de trouver cet article : combien de temps au myanmar, combien dépenser pour un repas en birmanie

On fait quoi ? Combien de temps ? On va où ?
Article précédent

Tour du monde : notre guide complet pour passer du rêve à la réalité

Contenu d'un sac à dos de tourdumondiste en vrac
Article suivant

Comment préparer son sac à dos pour un tour du monde ?

21 Commentaires

  1. 1 septembre 2012 à 11 h 16 min — Répondre

    Incroyable, quel guide complet ! Quel travail ! Merci, maintenant que la Birmanie se démocratise un peu plus, c’est une idée de destination envisageable !

    • 7 septembre 2012 à 9 h 57 min — Répondre

      Oui le voyage en Birmanie devient plus facile qu’avant ! C’est une destination à ne pas manquer !

  2. 10 septembre 2012 à 13 h 13 min — Répondre

    Wow un guide complet, j’adhère à la présentation et au contenu franchement.

    Je pensais que le transport passerait devant la nourriture?

    Et en effet les chiffes que tu nous donnes sur la corruption est vraiment surprenante, le gouvernement n’y fait rien?

  3. 15 septembre 2012 à 1 h 39 min — Répondre

    Que de souvenirs dans ce pays, il faut vraiment que j’y retourne!

    • 20 septembre 2012 à 12 h 05 min — Répondre

      Si tu y es allé il y a quelques année, tu risques de ne plus reconnaître le pays. Le pays est en plein changement…

  4. 23 octobre 2012 à 21 h 00 min — Répondre

    Merci pour ce fabuleux guide ! Ça nous éclaire énormément pour nos préparatifs !!!

    • 24 octobre 2012 à 6 h 39 min — Répondre

      N’hésitez pas à poser des questions si nous avons oublié de mentionner quelques astuces ! Ca nous fera plaisir de vous aider à préparer votre trip !

      • 24 octobre 2012 à 7 h 30 min — Répondre

        Merci beaucoup 🙂 Je me demandais juste combien vous ont coûté à peu près vos treks à Kalaw et Kyaukme. Je ne pense pas que l’on puisse faire les deux (nous ne restons que 18 jours en Birmanie) mais peut être au moins un. Merci d’avance ! 🙂

        • 26 octobre 2012 à 6 h 31 min — Répondre

          Pour Kyaukmé, je t’ai répondu sur l’article : https://www.a-contresens.net/a-contresens/a-la-rencontre-des-birmans-dans-les-montagnes-de-kyaukme/1390
          Pour Kalaw, le trek nous avait coûté, pour 2 et 2 jours de trek, 40000 kyats soit un peu moins de 40 euros (all inclusive, nourriture et logement compris). On était 7 à treker avec Jimmy. On recommande de passer avec sa soeur Toe Toe car Jimmy était très fatigué (mais très sympa quand même).

          Pour notre part, si on avait eu qu’un trek à faire, on aurait fait celui de Kyaukme, nous n’avions prévu que 3 jours à Kyaukme mais vous pouvez en prévoir largement plus car c’était une expérience incroyable que Naing Naing nous a donnée de vivre !

  5. 9 janvier 2013 à 14 h 12 min — Répondre

    Je prend quelques instants pour te féliciter. Cet article est vraiment très complet et c’est de plus en plus rare sur les blogs de voyage ! Tu m’as donné envi d’aller en Birmanie dans les années à venir 🙂 Je vais aller fouiller ce blog un peu plus en profondeur !

    • 9 janvier 2013 à 23 h 17 min — Répondre

      Merci beaucoup pour le compliment. Tu peux y aller sans hésiter et si tu as des question n’hésites pas !

  6. potenza
    1 août 2013 à 6 h 02 min — Répondre

    agréable de voir des gens qui communiquent sur leur destination sans demander les 3 derniers chiffre du cryptogramme
    je voudrais partir en novembre 2 semaines avec ma femme;y a t’il une astuce pour prendre le billet:vol bankok et apres un vol bankok yangoon par exemple
    novembre est elle une bonne période?
    merci et a bientot

    • 16 août 2013 à 7 h 04 min — Répondre

      Pour réserver nos vols nous passons en général par les comparateurs de billet d’avion comme skyscanner ou liligo pour trouver les meilleurs prix, puis nous allons ensuite directement sur le site de la compagnie pour réserver.

      Pour les meilleurs périodes pour la Birmanie, on t’invite à faire un tour sur notre planificateur de voyage : http://planificateur.a-contresens.net/budget-pays-MM-birmanie.html novembre est une période agréable pour partir et les paysages seront verdoyants car juste après la saison des pluies.

  7. Voyage Birmanie
    13 septembre 2013 à 11 h 28 min — Répondre

    Bravo ! Le guide est très informatif. Merci pour la recherche que vous avez effectué afin de partager ces renseignements. L’importance du Bouddhisme en Birmanie serait peut-être à noter. En effet, près de 90% de la population se déclarent Bouddhistes. Et ses enseignements sont omniprésents dans la vie de la société ainsi que dans le mode de penser des habitants en général.

  8. Marion
    26 septembre 2013 à 10 h 19 min — Répondre

    Merci pour ces très bonnes info? Par contre votre voyages a eu lieu il y a un an et demi et apparemment les prix ont fortement augmenté? Votre budget de 34€/jour pour deux n’est peut-être plus valable. Quelqu’un en sait-il plus à ce sujet?
    Je pars dans 3 semaines et ces hausses de prix me font peur.

    Merci d’avance

  9. Jay
    9 janvier 2015 à 7 h 46 min — Répondre

    Hello,
    Merci pour ce guide bien sympa !
    Nous partons l’an prochain en Asie du Sud Est pour la première étape de notre tour du monde en camping car.
    Savez-vous s’il y a un moyen d’entrer en Birmanie également par la route ?

    • 22 janvier 2015 à 8 h 25 min — Répondre

      Aux dernières nouvelles les étrangers ne peuvent venir en Birmanie que par voie aérienne.

  10. 24 avril 2015 à 10 h 52 min — Répondre

    Il est désormais possible de rentrer par la route en Birmanie, mais bon mieux vaut se renseigner car la situation peut changer rapidement. Mais bon, le pays s’ouvre de plus en plus donc c’est une solution envisageable, même si l’avion permet de gagner bien plus de temps et n’est pas forcément cher si on décolle depuis Bangkok.

  11. 26 mai 2016 à 7 h 18 min — Répondre

    Encore un article qui va nous être fortement utile ! Je vais sortir mon carnet et prendre des notes 😉

  12. guides touristiques birmanie
    26 avril 2017 à 9 h 04 min — Répondre

    Merci de votre article, les infos sont très utiles 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *