Last updated on novembre 24th, 2014 at 03:54

Drapeau Néo-Zélandais

A plus de 15000 km de la France, dans le pacifique, la Nouvelle-Zélande est un pays aux paysages fabuleux d’une extraordinaire variété, à la faune captivante et aux habitants très accueillants. Quoi de plus charmant que de découvrir ses deux îles en campant dans un van ou sous une tente, au milieu de la nature et des nombreux parcs naturels nationaux. La Nouvelle-Zélande est aussi le pays des moutons qui broutent l’herbe toujours tendre et verte, arrosée par les nombreux centimètres d’eau déversés sur le pays chaque année. Les richesses culturelles du pays ne sont pas en reste avec sa culture européenne apportée par les colons se mêlant à ses origines polynésiennes maories.

Notre itinéraire :

Nous avons passé trois semaines en Nouvelle-Zélande en consacrant une semaine sur l’île du nord et deux semaines sur l’île du sud. Pour parcourir les 3700 km, nous avions opté pour le campervan afin d’être libres de nos mouvements et de profiter de la magnifique nature qu’offre ce pays.

  • Auckland
  • Bay of plenty
  • Rotorua et ses sources chaudes
  • Turangi / Tongariro
  • Wellington
  • Abel Tasman
  • Wanaka
  • Fiordlands / Milford Sound
  • Dunedin
  • Akaroa
  • Christchurch

Nos coups de cœur :

Abel Tasman national park

Abel Tasman national park

Le Milford Sound en kayak

Le Milford Sound en kayak

Mont Victoria à Wellington

Wellington

Nos bonnes adresses en Nouvelle-Zélande :

Hébergements :

  • Turangi dans la marina près du lac dans un designated camp / rest area gratuit avec toilettes, indiqué par l’office du tourisme.
  • Turangi, le camping Oasis avec sa source chaude pour les campeurs et son bain à remous revitalisant après le Tongariro Alpin Crossing.
  • Prendre une bonne douche chaude pour 2 dollars néozélandais à Nelson sur le parking du centre ville.
  • Dormir une nuit dans le camping Top 10 Holiday Park à Akaroa et admirer le coucher de soleil sur le lac.
  • Garer son campervan pour quelques nuits non loin de la plage Balaena Bay à Wellington (à 3 km du Te papa) et admirer les orques en migration.
Turangi, Akaoa, Turangi (camping Oasis), Wellington

Turangi, Akaoa, Turangi (camping Oasis), Wellington

Restaurants, cafés et bars :

  • Pique niquer sur la plage de Tahananui vers Nelson et en profiter pour pendre une douche (froide) dans la « changing room » sur le parking face à la plage.
  • Manger au restaurant Warfside à Mapua en face de l’île des lapins puis dormir sur le parking à quelques mètres de la marina.
  • Prendre un verre dans l’un des nouveaux bars de Christchurch.
  • Manger un hamburger dans l’un des fast food Burger Fuel.

Rencontres, loisirs et visites touristiques :

  • Partir à la rencontre des animaux à Dunedin pour observer les pingouins à yeux jaunes et les albatros
  • Profiter des sources chaudes de Rotorua au Polynesian Spa après une journée dans les villages maoris.
  • Découvrir les Milford Sound en Kayak avec l’équipe de Kayaking Experiences.

Nos conseils, trucs ou astuces :

Le guide des Frog NZ est le guide a emmener avec soi en Nouvelle-Zélande. Il traite aussi bien de l’histoire et de la culture que des bons plans dans le pays. Il a été rédigé par des français amoureux du pays qui ont monté une agence de voyage du même nom.

Les centres d’informations (i) sont de véritable mines d’or pour organiser vos activités. Ils peuvent réserver pour vous et vous donner de nombreux bon plans, toujours avec le sourire.

Très utiles, les camps du DOC (Departement Of Conservation) gratuits ou peu coûteux (4 à 8 dollars par personnes) sont répertoriés dans deux petits guides gratuits (île du nord et île du sud) à récupérer dans les offices du tourisme. Ils sont généralement très rustiques (toilette sèche quasiment tout le temps, douche très rarement, eau potable parfois) mais magnifiquement situés en pleine nature.

Internet est payant dans la majorité des auberges de jeunesses et backpacker. En plus des MacDonald, une astuce intéressante est d’aller dans les bibliothèques publiques (library) où le wifi est disponible gratuitement et fonctionne très bien. Les bibliothèques sont accessibles dans la majorité des villes de Nouvelle-Zélande et l’on peut y croiser de nombreux autres voyageurs.

L’astuce pour recharger son éventuel matériel électronique sans avoir à se brancher sur le 240V, c’est d’utiliser un convertisseur 12V vers 240V (« DC/AC inverter » en anglais) que l’on branche sur la prise allume cigare du véhicule (nous l’avons acheté l’équivalent de 23 euros en Nouvelle-Zélande, dans une boutique d’équipements automobile, et revendu 15 euros en Australie)

Ici ou ailleurs en Nouvelle-Zélande

Ici ou ailleurs en Nouvelle-Zélande

Quelques chiffres :

  • 3700 km en Camper Van loué chez l’agence Britz
  • 2 grandes randonnées sur une journée dont une sous la pluie et dans le brouillard
  • pluie un jour  sur deux !
  • plusieurs milliers de moutons croisés sur les routes dont un lamouton
  • 1€ = 1,75NZD en novembre 2011
  • Prix moyens en dollars néo-zélandais :
    • Prix d’une grande bouteille d’eau fraiche : 1 NZD
    • Prix d’un café : 4 NZD
    • Prix d’un litre de diesel : 1,65-1,70 NZD
    • Prix moyen d’une chambre double en auberge de jeunesse dans une grande ville : 70 NZD
    • Une nuit de camping avec un campervan avec électricité : 15-20 NZD

Notre budget :

Dépenses par jour pour deux personnes : 130€ sur une période de 20 jours en décembre 2011.

Notre mode de voyage en Nouvelle-Zélande : 16 jours en camper van et 4 jours en double dans des backpackers. Nous avons effectué un peu plus de restaurants et de visites touristiques que dans d’autres pays car un ami nous avait rejoint de France et nous en avons profité.

Répartition de nos dépenses en Nouvelle-Zélande

Répartition de nos dépenses en Nouvelle-Zélande

Formalité et santé :

Les voyageurs de nationalité française doivent présenter un passeport en cours de validité à leur arrivée sur le territoire néo-zélandais pour y séjourner moins de 3 mois (site du ministère des affaires étrangères français consulté le 28 février 2012). Attention, il est interdit d’apporter de la nourriture en Nouvelle-Zélande.

A ce jour, pas de précaution particulière à prendre concernant la santé.

Quelques idées pour lire, écouter, voir… depuis chez vous :

Feuilleter l’excellent guide francophone du guide des Frog NZ.

Visionner l’adaptation cinématographique de la trilogie Le seigneur des anneaux pour découvrir les paysages de Nouvelle-Zélande.

Regarder un match de rugby avec les All Blacks pour voir  le haka, une des fameuses danses traditionnelles maories.

Nos articles sur la destination :

Motokibes en vrac dans les rues de Hanoï
Article précédent

Petit guide pratique pour se déplacer au Vietnam

Nous découvrons enfin les centaines d'îles illuminées par le soleil levant
Article suivant

Itinéraire bis dans la baie d’Halong

2 Commentaires

  1. Alex
    30 janvier 2016 à 15 h 37 min — Répondre

    Bonjour,

    J’aimerais partir en road trip un an avec mon compagnon en Nouvelle-Zélande, cependant il à plus de 35 ans et je ne sais pas comment obtenir un visa d’un an qui lui permettrais de travailler et de voyager là bas.

    Merci par avance de votre réponse

    • 10 février 2016 à 10 h 51 min — Répondre

      Désolé mais je ne connais pas les modalités pour obtenir un visa longue durée pour la Nouvelle-Zélande.
      Si tu trouves la réponse, ça m’intéresserait de savoir car on vient de passer les 30 ans avec Aude, donc plus possible d’avoir un WHV !
      Bon courage

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *