Au sud de Salta, la boucle Salta, Cachi, Cafayate, Salta réserve bien des surprises surtout en autonomie avec un véhicule. En trois jours, nous avons réalisé 550km en petite voiture de location, pour découvrir des régions isolées de la Vallée Calchaquies, où la route n’est pas toujours goudronnée et où les bus se font rare.

Marcel, il est où ton camion ?

Nous avons ainsi pu gouter à la liberté :

D’en prendre plein la vue sur la route de Salta à Cachi en traversant le parc national de Los Cordones et en s’y arrêtant à plusieurs reprises, d’autant que notre première halte ne fut pas très concluante.

Sur la route de Cachi

Pique nique au mirador (point de vue panoramique) de Valle Encantado (à 3225m d’altitude)

En haut du col de la Cuesta del Obispo

Au coeur du parc national de Los Cordones, juste de l’autre côté du col

De profiter des bons airs des hauteurs du joli village de Cachi (2000 habitants)

Des hauteurs de Cachi à la tombé de la nuit

L’école de musique participe aussi à la fête de l’école à Cachi !

De nous arrêter à volonté sur la route (ou plutôt sur le sentier de graviers) entre Cachi et Cafayate dans les quelques villages placés à intervalles réguliers (tous les 50km environ) dans la vallée de Calchaquies,  sur la route des tisserands, au cœur de la spectaculaire Quebrada de Las Quechas, et même au bords de la route pour prendre en stop une maman et son enfant allant à la ville (car il y a un seul bus par jour, tôt le matin).

Villages sur la route des tisserands et église de Molinos

La Quebrada de Las Quechas

Notre petit autostoppeur très étonné et amusé de se voir instantanément en photo !

Route pour se rendre à Cafayate

Aux abords de Cafayate, on retrouve la route bitumée, le monde moderne, les cars de touristes, et la végétation luxuriante de cette deuxième région viticole du pays.

Informations pratiques pour de futurs voyageurs

Selon l’office du tourisme à Cafayate, une marche de deux heures conduits à la cascade du Rio Colorado mais nous n’avons pu atteindre cette cascade car la fin du sentier était trop abrupte (il faut se hisser sur un mur de rochers de quelques mètres de haut au bord du vide) et notre conviction de grimpeurs au bout du monde trop faible. Sur le chemin du retour, nous avons profité d’une mini cascade pour se rafraichir.

Les « guides » qui trouvent les voyageurs avant qu’ils ne les aient cherchés au début du sentier permettent peut-être de fouler les passages les plus facile.

Cafayate, ses vignes et son église

Sentier du Rio Colorado

Un peu plus loin dans les gorges…

Enfin, la route plus tranquille du retour sur Salta est également grandiose et traverse la Quebrada de Cafayate qui compose des formations rocheuses surréalistes.

La Quebrada de Cafayate

La Garganta del Diablo et l’Anfiteatro de la Quebrada de Cafayate

Recherches qui ont permis de trouver cet article : itineraire road trip a salta

Article précédent

Les Colectividades à Rosario

Article suivant

De l’Argentine à Santiago du Chili

3 Commentaires

  1. L'équipe du CERITD
    6 décembre 2011 à 15 h 23 min — Répondre

    Une belle Saint Nicolas en Argentine de la part du CERITD…

  2. christian R
    17 décembre 2011 à 14 h 33 min — Répondre

    Bonjour à vous,
    Votre halte à Cachi ne semble pas avoir été très musicale!! et pourtant les écoles de musique cela vous connait…
    Ce reportage est encore un plaisir pour les yeux pour nous sur un coin de bureau à Larny. Il ne manque que les odeurs et le…froid.
    Aller Marcel et Marceline grosses Biz

    • 19 décembre 2011 à 11 h 03 min — Répondre

      Pour le son, tu ne perds pas grand chose car c’était parfois très cacaphonique !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *