Last updated on novembre 24th, 2014 at 03:53

Drapeau argentin

L’Argentine fait rêver avec ses paysages d’une diversité étonnante. Dans les villes, nous avons apprécié l’architecture, le dynamisme culturel et l’animation nocturne. Mais l’étendue du territoire (8ème plus grand pays à l’échelle mondiale) nous a obligé à faire un choix que nous ne regrettons pas : s’en tenir à la moitié nord du pays en 4 semaines. La Patagonie était très éloignée et nécessitait d’y consacrer une bonne semaine ou deux, et d’avoir du matériel adapté (tenue chaude, tente, etc…) que nous n’avions pas prévu d’emporter dans notre voyage.

L’Argentine est très agréable à découvrir en tant que voyageur indépendant grâce à son excellent réseau de bus (voir notre article : Petit guide pratique des bus en Argentine) et à ses auberges de jeunesses nombreuses et fantastiques où l’on rencontre de nombreux autres voyageurs. Le budget routard est tout de même difficile à tenir depuis l’ inflation.

Notre itinéraire :

Nous sommes arrivés sur le continent sud-américain à Rio de Janeiro, où nous avons passé une superbe semaine et en avons re-décollé pour la Nouvelle-Zélande de Santiago du Chili. Nous avions cinq semaines pour relier ces deux villes, d’où notre itinéraire, en Argentine, qui peut paraître un peu surprenant.

  • Puerto de Iguazú (province de Misiones)
  • Possadas
  • Buenos Aires
  • San Antonio de Areco (dans la Pampa)
  • Rosario (au bord du Río Paraná)
  • Salta (nord-ouest Andin)
  • Tilcara
  • Cafayate
  • Mendozá

Nos coups de cœur :

Le parc national des chutes d’Iguazú

Le parc national des chutes d’Iguazú

Un dimanche à San Telmo à Buenos Aires

San Telmo à Buenos Aires

Le nord-ouest andin autour de Salta

Le nord-ouest andin autour de Salta

Nos bonnes adresses en Argentine :

Hébergements :

 Restaurants, cafés et bars :

  • A Salta, déguster de l ‘excellente viande cuite au barbecue même avec un budget de routard, au restaurant : El Viejo Jack, Avenue Virry Toledo.
  • Découvrir des empanadas originaux (l’empanada est un petit chausson feuilleté farci) raffinés et merveilleusement bien cuisinés à La Casa de los empanadas à Cafayate à deux pas de la place principale.
  • Manger une délicieuse pizza argentine à pâte fine dans les restaurants Pizza Plaza dans les rues de Rosario.

 Rencontres, loisirs et visites touristiques :

Nos hébergements préférés par ordre de citation

Nos hébergements préférés par ordre de citation

Nos conseils, trucs et astuces :

Etudiez l’offre du South Pass si vous comptez vous déplacer en bus (nous en avons pris connaissance seulement à la fin du séjour).

Préférez les hébergements avec possibilité de cuisiner (type auberges de jeunesse qui sont d’ un très bon rapport qualité-prix en Argentine) car dans les restaurants bons marchés, la nourriture est assez chère, peu variée et vous serez souvent déçu à moins d’y mettre le prix ou de faire un repas d’empanadas (2 pesos argentins l’un en moyenne).

Méfiez-vous des indications de prix dans les guides de voyages car l’Argentine (et l’Amérique du Sud en général) a subi une inflation très importante ces dernières années. Durant notre séjour, il n’était pas rare de rencontrer des prix jusqu’à trois fois plus chers que ceux indiqués dans notre guide datant de 2009, dernière édition en date.

En Argentine, les prises électriques possèdent 3 broches et sont calibrées pour 10A – 250V.  Mais ne vous chargez pas d’un adaptateur car vous pourrez en trouver un facilement pour moins de 1€ dans les quincailleries (nous avons utilisé le même en Nouvelle-Zélande et en Australie).

Vous trouverez internet (wifi) gratuit et rapide de partout (auberges, cafés, restaurants et même parfois sur les places publiques et dans certains bus).

Quelques chiffres :

  • Le décompte de nos trajets en bus pendant cinq semaines : 6500 km, 110 heures, 4 nuits en cama.
  • Trois jours de voiture de location dans la région de Salta pour faire une boucle de 500 km pour 130 euros environs et 30 litres d’essence.
  • 1€ = 6ARS (pesos argentins ou dollars argentins) en novembre 2011
  • Prix moyens en pesos argentins :
    • une grande bouteille d’eau fraiche : 7 ars (1,2 euros)
    • un kilo de poulet : 34 ars (6 euros)
    • un quart de litre de glace chez un glacier (les argentins en raffolent surtout celles au dulce de leche et on en a bien profité) : 15 ars (2,5 euros)
    • un café : 4 ars (0,70 euro)
    • un litre d’essence : 4,3 (0,75 euros)
    • une chambre double en auberge de jeunesse : 120 ars (20 euros)
    • un ticket de transport en commun : 2 ars (0,35 euros)
Ici ou ailleurs en Argentine

Ici ou ailleurs en Argentine

Notre budget :

Dépenses par jour pour deux personnes : 71€ sur une période de 25 jours en novembre 2011.

Notre mode de voyage en Argentine : Logement en auberges de jeunesse en chambre double (salle de bain partagée la plupart du temps), transport en bus semi-cama ou común la journée et cama pour les nuits et location d’une voiture pendant trois jours.

Répartition de nos dépenses en Argentine

Répartition de nos dépenses en Argentine

Formalités et santé :

Les voyageurs de nationalité française doivent simplement présenter un passeport en cours de validité à leur arrivée sur le territoire argentin pour y séjourner moins de 3 mois (site du ministère des affaires étrangères français consulté le 21 janvier 2012).

La vaccination contre la fièvre jaune est recommandée pour les séjours dans le nord-est de l’Argentine,  frontalière avec le Brésil comprenant le parc national d’Iguazú (site de l’INVS consulté le 21 janvier 2012). Consulter votre médecin mais ce vaccin ne se fait que dans un centre de vaccinations internationales.

Quelques idées pour lire, écouter, voir… depuis chez vous :

Visionner Mission de Roland Joffé avec Robert de Niro dont l’histoire se déroule dans une mission jésuite-guarani au XVIII siècle dans la région de Misiones.

Visionner Dans ses yeux (El secreto de sus ojos), drame argentin de Juan José Campanella qui restitue l’ambiance et le besoin de justice dans les années 70 en Argentine.

Visionner L’ours rouge (Un oso rojo), polar argentin d’ Adrian Caetano qui raconte l’histoire d’un père de famille qui sort de prison dans l’Argentine d’aujourd’hui.

Ecouter un album de Gotan Project, un groupe franco-argentin qui mêle subtilement le tango et la musique électronique.

Nos articles sur la destination :

Harbour Bridge de nuit
Article précédent

Ville d'Australie : Sydney ou la miss Aussie la plus couronnée

Statue au Wat Phra Kaeo
Article suivant

Pourquoi s’arrêter à Bangkok dans un tour du monde ?

Pas de commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *