Ne croyez pas que l’Australie ce n’est que des plages, c’est aussi le bush, l’outback et quelques montagnes. En Nouvelle-Galles Du sud, à quelques dizaines de kilomètres de Sydney, dans les terres, les Blue Mountains sont un ensemble de collines, de forêt d’eucalyptus et de gorges. L’altitude n’est pas très élevée puisque l’on n’y franchit pas les milles mètres.

Alors que le matin, le brouillard et la pluie nous donnent une impression de déjà vu (comme sur le Tongariro Alpine Crossing en Nouvelle-Zélande).

Brouillard sur les Blue Mountains

Quelques heures plus tard, le temps s’améliore et les belles éclaircies nous permettent de profiter de ce lieu spectaculaire. Le sentier descend contre la falaise avec près d’un millier de marches pour rejoindre les « 3 Sisters », ces formations rocheuses que les visiteurs viennent admirer en masse tel un pèlerinage.

La foule amassée devant les 3 Sisters

Au plus près d’une des Three Sisters

Quelques mètres plus loin, alors que le sentier rejoint le cœur de la forêt, nous sommes soudainement seuls en compagnie de cette végétation luxuriante et des oiseaux chantants.

Au coeur de la forêt

Plus loin, le chemin remonte et l’on découvre le canyon vu d’en bas et les jolies cascades avant de terminer notre boucle par un sentier plus tranquille offrant de jolis points de vues panoramiques.

Retour vers Echo Point

Petite cascade sur le chemin

Vue panoramique sur les Blue Mountains depuis Wentworth Falls

C’est cette brume bleutée provenant de l’évaporation des eucalyptus qui donne son nom à ses montagnes surprenantes.

Les Blue Mountains vues depuis Echo Point

Les Blue Mountains vues depuis Echo Point

Quelques informations pratiques pour de futurs voyageurs :

A partir d’Echo Point à Katoomba, les sentiers étant bien balisés, acheter le plan de l’office du tourisme n’est pas forcément nécessaire. Pour réaliser cette boucle, il faut compter trois à quatre heures de marche mais des extensions sont possible ainsi que des petites portions en trajet aller-retour.

Article précédent

Daisy Hill, une réserve de koalas aux portes de Brisbane

Article suivant

Une journée sur Phillip Island

2 Commentaires

  1. Morgane
    15 août 2017 à 12 h 19 min — Répondre

    Bonjour,

    Je me disais, les sentiers sont ils vraiment bien balisés? Parce que mon sens de l’orientation est vraiment catastrophique et j’aimerai ne pas me retrouver en plein milieu de la forêt et ne pas savoir où aller 🙂
    Dans ce cas le plan serait il mieux pour moi?
    Cordialement,
    Morgane.

    • 17 août 2017 à 7 h 39 min — Répondre

      Oui de souvenir, les sentiers sont super bien balisé. Aucun inquiétude.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *