Last updated on novembre 9th, 2014 at 07:01

A seulement 25km de Brisbane, nous voilà déjà dans le bush à la réserve de Daisy Hill, une forêt qui constitue un habitat vital pour les koalas dont la population décline rapidement du fait du réchauffement climatique, de la déforestation et des maladies.

Daisy Hill Koala Center

Le centre des koalas de Daisy Hill est un lieu de réhabilitation, de recherche, d’information et d’éducation pour la survie de ces marsupiaux herbivores australiens. Les visiteurs peuvent gratuitement observer les koalas dans les enclos de réhabilitation, les apercevoir dans leur environnement naturel depuis la tour d’observation au cœur de la forêt, et apprendre ludiquement à connaître cet animal à travers panneaux, films et jeux.

Un peu d’exercise avant de retourner manger de l’eucalyptus

On apprend notamment quelques trucs pratiques pour protéger les koalas comme d’attacher une corde à un arbre avec un flotteur dans la piscine pour aider les koalas à remonter lorsqu’ils tombent dans l’eau, ou encore mettre une clochette à son chat pour qu’il ne surprenne pas les koalas… On découvre aussi comment reconnaître un koala malade et appeler le service des secours.

Un autre koala aux aguets

Bien loin de l’esprit des zoos où les touristes vont pour se faire prendre en photo avec un koala dans les bras, ce centre est une aubaine pour ces animaux mais aussi pour les voyageurs.

Un koala faisant sa sieste

Article précédent

Une journée à Byron Bay en Nouvelle-Galles du Sud

Les Blue Mountains vues depuis Echo Point
Article suivant

Immersion dans les surprenantes Blue Mountains (Montagnes Bleus)

3 Commentaires

  1. Nicolas G.
    3 janvier 2012 à 6 h 12 min

    Pouvez-vous m’en ramener un? (ou deux?), c’est tellement mignon !

    Bises

    Nico

    • 5 janvier 2012 à 6 h 10 min

      Par contre quand ils grognent, ils sont déjà moins mignons et très bruyants !!! Je ne sais pas si c’est une bonne idée d’en avoir un ou deux chez soi en appartement !

  2. christian R
    3 janvier 2012 à 12 h 20 min

    On a l’impression que tout est simple pour vous d’approcher les animaux lors de votre périple (voir les différents reportages)…On a aussi l’impression que nombre de gens dans le monde veulent protéger cette diversité indispensable à la nature et de la vie. Les animaux était là avant nous! Merci pour ces photos.