10 objets pratiques pour voyager avec un bébé de moins d’un an

Un an après l’arrivée de mini-baroudeuse et deux ans après l’article : « Comment préparer son sac à dos pour un tour du monde ? » voici ce que nous avons ajouté dans nos bagages maintenant que nous sommes trois.

L’état d’esprit est toujours le même, voyager léger mais encore plus avec un bébé, l’optimisation demande quelques essais.

Voici les 10 objets qui nous ont été indispensables lors de nos escapades, week-ends et voyages avec mini-baroudeuse.

On cache quoi dans notre sac à dos depuis que mini-baroudeuse voyage avec nous ?

On cache quoi dans notre sac à dos depuis que mini-baroudeuse voyage avec nous ?

1. La boite doseuse de lait en poudre

Inévitable pour ne pas s’encombrer et ne pas avoir trop de manipulations à faire pour préparer un biberon lors d’une escapade. Nous ne nous posions jamais de question et la remplissions toujours avant d’aller quelque part au cas où. Cela donne la liberté de s’attarder ou de vivre sereinement les imprévus !

Les boites comme celle d’Avent contiennent 3 doses et sont pour nous les plus pratiques. Comme nous avons toujours donné le lait à température ambiante (sans le faire chauffer), même dans un bus ou en randonnée mini-baroudeuse peut-être rassasiée.

Un petit truc, certaines marques de lait font des sachets de recharges de 200g idéales pour partir en week-end ou à caser dans la valise.

Pour vous faciliter la vie en déplacements, restez « standards » quand vous choisissez un « lait » à votre bébé ce qui vous permettra d’en trouver facilement parfois même à l’étranger notamment dans les magasins « Carrefour ». Au risque de décevoir certains parents, les préparations pour nourrissons dits « laits » premier âge sont tous les même puisque leur composition est strictement réglementée. Hormis les laits épaissis qui peuvent servir pour réduire un reflux gênant chez un nourrisson, les laits digestes ou relais allaitement, pour ne citer qu’eux, sont des produits marketing de l’industrie agro-alimentaire peu utiles en pratique.

2. La carte postale

Cet objet divertissant, familier ou non de l’enfant, se glisse facilement dans n’importe quel sac. Je ne sais pas vous, mais une carte postale occupe bien mini-baroudeuse quand le reste ne suffit plus et qu’elle s’impatiente dans les transports notamment.

3. Le chèche, la fouta ou les petits langes

Nous avions déjà beaucoup apprécié nos 2 chèches en tour du monde : dans le genre tissu à tout faire qui se lave et sèche en moins de deux, cet article est parfait en voyage. Bien plus qu’un foulard à glisser au fond d’un sac, très apprécié pour se protéger de la climatisation ou de la poussière, il peut faire office de taie d’oreiller quand les draps sont douteux ou absents.

Le chèche nous rend aussi très souvent service avec mini-baroudeuse :

  • Petit par-dessus à l’odeur familière et rassurante
  • cache soleil dans une voiture
  • ceinture ventrale pour faire office de siège nomade sur n’importe quelle chaise

Quand mini-baroudeuse était plus petite et régurgitait beaucoup, nous emmenions également un ou deux petits langes.

Lorsque nous avons la place, nous emportons aussi une fouta, plus grand et plus épais nous nous en servons comme tapis de sol, serviette de plage, plaid de pique-nique, drap

A chacun le tissu à tout faire qui lui convient le mieux !

 4. Le Porte-bébé

Article dont on aurait bien du mal à se passer, même au quotidien, le porte-bébé est pour nous le meilleur moyen de voyager léger avec mini-baroudeuse. Nous nous sentons ainsi libres d’aller n’importe où, tout en respectant son rythme et ses besoins.

Quel que soit le temps et depuis ses 5-6 mois nous la portons confortablement avec notre porte-bébé préformé (Buzzidil mais aussi Manduca, Ergobaby…). Plus petite nous utilisions une écharpe de portage plus adapté à son tonus et son petit corps.

Pour plus de détails sur pourquoi et comment le porte–bébé est devenu indispensable à nos escapades, vous pouvez lire l’article dédié : En voyage poussette ou porte-bébé ?

5. Housses pour compartimenter son sac

Encore plus avec un bébé, il est utile de pouvoir rapidement et facilement trouver quelque chose dans son sac sans avoir à déballer tous ses bagages dans la rue, ou à pester contre cette troisième main que l’on n’a pas. Notre solution c’est des housses « ventilées » de tailles voire de couleurs différentes dans lesquels nous séparons vêtements de intel ou intel, matériel électronique, affaires de mini-baroudeuse…

Le sac à dos est défait et refait en deux minutes sans en augmenter le volume.

Avec mini-baroudeuse, même au quotidien, nous avons très rapidement abandonné le sac à langer pour une housse « change » et une housse « repas » que nous glissons dans notre sac à dos. Peu couteuses chez Décathlon nous trouvons ça tout simplement génial !

A ce sujet, quand nous avons besoin d’un peu plus d’affaire, pour tout faire tenir dans notre sac à dos, nous utilisons une ou deux housses étanches de compression (achetées une quinzaine d’euros à Décathlon) où l’on peut faire le vide d’air.

Ainsi à trois lorsque nous sommes chargés, nos bagages (matériel photo compris) tiennent dans :

  • un grand sac à dos de 66L
  • notre sac à dos taille cabine (un Bach Travelstar 40, on l’adore, on se demande même si on ne va pas en prendre un deuxième maintenant qu’on a une deuxième mini-baroudeuse)
  • notre sac à dos de tous les jours (nous avons du passer à la taille du dessus avec mini-baroudeuse! c’est un North Face Surge II et on est très content de notre choix)
Dissection de nos housses de transports

Dissection de nos housses de transports

6. Le tapis à langer imperméable

Seul élément du sac à langer que nous trouvons vraiment utile, nous l’avons vite récupéré pour le mettre dans notre sac à dos de tous les jours. Bien pratique pour changer mini-baroudeuse même à côté d’un lavabo tout mouillé, sur le parvis d’un ancien monastère, sur un banc, sur un siège de voiture que l’on ne veut pas tâcher… Pas toujours adeptes du plastique, nous avouons que pour le coup cela nous paraît bien de pouvoir le passer sous l’eau et hop le voilà tout propre !

7. La tortue ou le Jouet familier à mettre à la bouche

Avant 1 an, c’est bien connu, les enfants mettent tout à la bouche. Nous emportons avec nous la petite tortue de mini-baroudeuse pour qu’elle puisse l’attraper, la mettre à la bouche, se masser les gencives… comme cela a été le cas lors de notre premier grand voyage à trois où sa première dent a percé !

Pas besoin de dire non à tout, ni de coller une sucette en permanence dans la bouche de mini-baroudeuse : nous gardons sa tortue à portée de main et lui proposons si besoin.

8. Un bouche évier universel

Encore un objet que l’on trouve indispensable en voyage « backpacker ». Il permet de transformer n’importe quel lavabo en bassine pour faire une petite lessive. Encore une fois, comme nous voyageons léger, nous avons l’habitude de laver bodys, bavoirs et sous-vêtements même lorsqu’on ne dispose pas de machine à laver ou de service « blanchisserie » !

C’est ça aussi prendre le temps en voyage : faire sa lessive et l’étendre où que vous soyez. Pas besoin d’être mary popins et de sortir de sa valise un magnifique coundélitch, un fil à linge glissé au fond du sac sera parfait et parfois très amusant !

Pour être autonome également au niveau de la vaisselle, nous emmenons en général 2 biberons (en même temps nous en n’avons pas plus) que nous avons choisi larges pour un nettoyage facile avec une éponge (que l’on met dans un sac congélation zip avec un échantillon de liquide vaisselle qui ne prend pas de place).

Quelque soit l'espace et la quantité de linge le fil à linge s'adapte !

Quelque soit l’espace et la quantité de linge le fil à linge s’adapte !

9. Une turbulette ou gigoteuse

Essentiel pour coucher en toute sécurité mini-baroudeuse en voyage et la freiner dans ses tentatives d’évasion lorsque nous ne disposons pas de lit bébé.

Pas à l’aise avec le co-dodo, nous l’avions fait dormir par terre à côté de nous sur un matelas fin autogonflant dans le camping car en Dordogne et sur des couvertures en Arménie et Géorgie. Pour délimiter son espace si besoin, nous mettions des sacs autour de ce lit de fortune. Néanmoins, selon la destination et le type d’hébergement il est très souvent possible d’obtenir un lit-bébé.

10. Une mini trousse à pharmacie

Sauf cas particuliers, nous emmenons, que ce soit pour nous ou pour mini-baroudeuse, très peu de matériel de soins de premier secours et médicaments, pour la bonne raison que l’on trouve à peu près tout ce qu’il faut si besoin, partout dans le monde . Cela dépend bien sûr des conditions du voyage, mais on réalise rarement un trek d’une semaine au milieu de nul part avec un bébé de moins d’un an.

Du coup pour mini-baroudeuse cette trousse se limite à un flacon de paracétamol (Doliprane) en cas de douleurs ou de fièvre, un petit tube ou mini-pot de crème pour les fesses et quelques pipettes de sérum physiologique pour pourvoir la moucher en cas de rhume. Quand ils sont tout petits et respirent essentiellement par le nez, ou en cas de vol en avion, il est parfois primordial de pouvoir désencombrer leur petit nez. En Arménie par exemple, mini-baroudeuse s’est enrhumée et nous avons eu du mal à trouver des pipettes de sérum physiologique même dans les pharmacies, alors nous remplissions des pipettes usagées rincées avec de l’eau jusqu’à qu’on en trouve une boite à Erevan au grand supermarché.

Avec tout ça, on est paré pour partir à l'aventure ! Tu veux aller où mini-baroudeuse ?

Avec tout ça, on est paré pour partir à l’aventure ! Tu veux aller où mini-baroudeuse ?

Recherches qui ont permis de trouver cet article : sac voyage decathlon

Article précédent

En voyage, poussette ou porte-bébé ?

Les toits d'Istanbul depuis le Valide Han
Article suivant

A la poursuite de James Bond sur les toits d’Istanbul

7 Commentaires

  1. 16 décembre 2014 à 21 h 43 min — Répondre

    Bonsoir,
    Nous avons à peu près les mêmes objets à ce que je vois ! Pour info (mais pas testé), j’ai vu depuis peu que Intermarché proposait des boites doseuses de lait plus compactes et avec plus de compartiments que les avent !
    Sinon, chez nous, il y a aussi une tétine et un doudou (nous en rachetons un à chaque fois parce qu’on l’oublie chez nous 🙂

    • 17 décembre 2014 à 10 h 04 min — Répondre

      Ca peut-être une idée sympa d’acheter un doudou de chaque destination 🙂

  2. 28 janvier 2015 à 20 h 47 min — Répondre

    Les indispensables pour gérer bébé en voyage! Nous aussi tétine et doudou, donc attache tétine et attache doudou, fait avec un tour de coup publicitaire qu’on accroche en bandoulière autour du torse de bébé (quand celui-ci sait marcher) sinon attacher au porte bébé pur être sur de ne jamais les perdre!

    • 2 février 2015 à 8 h 19 min — Répondre

      Très bonne idée mais pour nous la sucette et le doudou c’est seulement pour le dodo donc on n’a pas le problème de la perte (enfin si ca arrive des fois que mini-baroudeuse cache son doudou au petit matin et qu’on soit contraint de faire une chasse au trésor pour le retrouver 😉 ).

  3. fouta
    14 octobre 2015 à 5 h 55 min — Répondre

    bella la fouta!! c’est toujours pratique et légère !
    merci pour l’article

  4. 25 mars 2016 à 8 h 56 min — Répondre

    Bonjour,

    Votre article est très intéressant. Nous venons d’avoir une petite fille et nous prévoyons d’aller dans le pays d’origine de sa mère soit en Chine en octobre.

    Je parcours différents sites pour obtenir des infos sur les voyages et les articles à emmener avec un bébé.
    Votre photo des housses de transport vertes m’intéresse. Quelles housses utiliser vous où peux-t-on les acheter ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *