Nous étions venu chercher à Phu Quoc, l’île paradisiaque, entre plages et montagnes, loin des afflux touristiques. La réalité est différente puisque aucun endroit ne reste longtemps secret de nos jours. Mais à l’écart de Duong Dong, la ville principale et de Long Beach qui s’étend à perte de vue avec ses nombreux ressorts, l’île est encore peu exploitée et réserve quelques sites et rencontres mémorables à ceux qui prendrons la peine de décoller de leur transat.

Long Beach envahie de resorts

Long Beach envahie de resorts

C’est en louant une petite moto que nous avons choisi de découvrir la moitié nord de l’île :

  • Ces plages désertes aux eaux bleues vertes
  • Ces villages de pêcheurs
Pont en bois dans un village de Cua Can

Pont en bois dans un village de Cua Can

Bateaux de pêcheur au cap Ganh Dau

Bateaux de pêcheur au cap Ganh Dau

  • Son parc national forestier (70% de la surface totale de l’île)
  • Ses plantations de poivre, culture la plus lucrative de l’île
Plantation de poivre au milieu de la forêt

Plantation de poivre au milieu de la forêt

L’île est aussi réputée pour son nioc nam qu’elle produit, ses perles de culture et ses spots de plongée.

Perle de culture dans son huitre

Perle de culture dans son huitre

Une journée en toute liberté, à nous perdre sur les routes et sentiers ocres son goudronné de l’île qui nous ont comblé et fait garder le sourire même après la rincée et l’orage de fin d’après midi !

Détours pour retrouver notre chemin

Détours pour retrouver notre chemin

Ou comment demander son chemin à deux vietnamiennes mortes de rire !

Ou comment demander son chemin à deux vietnamiennes mortes de rire !

Marché de Duong Dong

Marché de Duong Dong

Une bonne douche en pétrolette

Une bonne douche en pétrolette

Après une bonne douche, nous n’avons pas manqué d’apprécier le coucher de soleil sur Long Beach et de ses régaler de poissons et fruits de mer frais, grillés dans les gargotes très animées du marché de nuit de Duong Dong.

Coucher de soleil sur Long Beach

Coucher de soleil sur Long Beach

Marché de nuit de Duong Dong

Marché de nuit de Duong Dong

Informations pratiques pour de futurs voyageurs :

Tout est plus cher sur l’île et les hébergements sont très souvent d’un mauvais rapport qualité-prix. Voici quelques adresses repérées sur notre chemin (malheureusement assez peu de solutions bons marchées) :

  • Beach Club : Nous y avons très bien dîné un soir les pieds dans l’eau. Hébergement en bungalow, un peu loin du centre ville (3-4 km) mais proche en taxi, moto ou vélo.
  • Mai House Resort : Le plus bel endroit selon nous pour loger sur Long Beach avec ses bungalow au milieu de la verdure et la très belle plage aménagée avec cocotier, transat en bois et terrasse pour prendre un verre au coucher du soleil.
  • Thuy Giang Guest House : un peu en retrait de la plage mais tout près à pied, cet hébergement simple en bungalow que nous n’avons pas testé nous a été conseillé par plusieurs voyageurs (une quinzaine d’euros la nuit).
  • Mango Bay : Un petit coin de paradis sur la plage de Ong Lang, à 7 km au nord de Duong Dong, tranquille, très confortable, tout en respectant des engagements environnementaux. Si vous n’y logez pas, vous pouvez aller vous y baigner ou vous rafraichir sur son bar de plage.
  • Chez Carole : Un ressort se fondant très bien dans le magnifique paysage de la plage de Cua Can à 14 km de Duong Dong. Pour ceux qui aiment, possibilité de profité de la piscine en y déjeunant.
Cua Can Beach

Cua Can Beach

Plage d'un resort sur Long Beach

Plage d’un resort sur Long Beach

Louer une moto (entre 6 et 8 USD) est le meilleur moyen de découvrir l’île. Consacrez-y au moins deux jours : une boucle dans le nord de l’île et une boucle dans le sud. Hormis la route principale, les chemins ne sont pas goudronnés, il faut être prudent avec les nombreux trous et ne pas avoir peur d’être couvert de poussière, mais il n’y a aucune difficulté car la circulation n’est pas importante.

Pour se rendre sur l’île : Des bateaux rapides circulent entre l’île et la côte vietnamienne. Nous sommes parti de Rach Gia sur Super Dong 4 et avons payé 295000 VND et traversée dure 2h15. Il est conseillé de réserver 24 à 48h avant le départ. Depuis quelques mois, des bateaux fiables (bien que moins confortable d’après ce que l’on a entendu dire) partent de Ha Tien (1h15 de trajet pour 230000 VND).  Le débarcadère de Phu Quoc se situe à Bai Vong, à 14 km de Duong Dong où il faut se rendre en mini van (50000VND), en taxi ou en bus (20000VND) mais celui-ci vous laissera sur la grande route et vous devrez débourser une ou deux dizaines de milliers de dong pour rejoindre votre hébergement.

Sur le quai pour prendre le ferry pour Rach Gia

Sur le quai pour prendre le ferry pour Rach Gia

Rue de Rach Gia

Rue de Rach Gia

Pour ceux qui viendraient du Cambodge, la frontière entre Kampot / Kep et Ha Tien est ouverte mais aucun visa vietnamien n’y est délivré.

Il est écrit dans certain guide que le visa vietnamien n’est pas obligatoire pour se rendre quelques jours sur l’île mais en pratique, que ce soit par voix terrestre et en avion, on vous le réclamera (cela devrait changer semble-t-il, lorsque l’aéroport international de Phu Quoc sera opérationnel).

Recherches qui ont permis de trouver cet article : phu coq à noel, phu coq secret, phu quoc meduses

Mais où est la tortue ?
Article précédent

Les tortues géantes du lac Hoan Kiem à Hanoi : légende ou réalité ?

Karaoké dans un bar à bières
Article suivant

Un karaoké au Cambodge

5 Commentaires

  1. 23 janvier 2014 à 15 h 34 min — Répondre

    Très agréable de pouvoir lire un article sur Phù Quoc dans lequel on valorise l’île et toutes les richesses qu’elle renferme. 3 jours ne suffisent clairement pas à la découvrir et il y a bien mieux à faire que de se dorer la pilule sur une plage ! Merci pour cet article !

    • annie gauthier
      1 août 2017 à 11 h 15 min — Répondre

      Bonjour,

      Nous envisageons d’aller visiter le vietnam du sud que nous ne connaissons pas du tout mi février mi mars 2018 .Nous n’aimons pas les endroits trop touristiques pouvez vous nous conseiller Merci Annie

  2. Debo
    30 avril 2014 à 13 h 11 min — Répondre

    J’adore votre blog 🙂

  3. 14 août 2017 à 15 h 03 min — Répondre

    J’ai été à l’île de Phu Quoc en avril dernier et j’ai adoré !!! Par contre il y a quelque chose qui m’a beaucoup surprise c’est que sur la plage de Long Beach très peu de personnes se baignaient car l’eau piquait la peau tous les jours… vous savez c’est du à quoi?

    • 19 août 2017 à 8 h 32 min — Répondre

      Aucun idée pour l’eau qui pique. Pour notre part quand nous y étions, il y avait pas mal de petites méduses sur cette plage, peut-être étais-ce ça ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *